UFO

Dans les secrets de la CIA

OVNI, crimes nazis, expériences psychiques, tunnels secrets... La CIA met en ligne plus de 12 millions de pages de documents déclassifiés.

Jusqu’à aujourd’hui, ces documents étaient seulement accessibles à la National Archives and Records Administration (NARA), dans le Maryland aux Etats-Unis. Cette mise en ligne fait suite à de multiples pressions de la part d’activistes et d’associations comme, notamment Muckroack qui se bat pour la liberté d’information et a poursuivi en justice la CIA pour les forcer à télécharger la collection. En marge, le journaliste Mike Best a géré un crowdfund de plus de 15 000 $ afin de forcer la CIA à rendre les rapports publiquement téléchargeables, un à un.

Aujourd’hui, ce sont au total 930 000 documents, photos, images, plans, qui sont divulgués sous couvert de l’outil de recherche en ligne CREST (CIA Records Search Tool). « L'accès à cette collection d'importance historique n'est plus limité géographiquement. Le public américain peut accéder à ces documents dans le confort de leur foyer » , souligne Joseph Lambert, le directeur de la gestion de l'information de la CIA.

L'outil CREST couvre une myriade de sujets, tels que l’histoire de la CIA, la guerre froide, la guerre de Corée et l'avion de reconnaissance U-2. Les documents traitent également de manière approfondie de l'évolution du terrorisme, ainsi que des questions militaires et économiques à l'échelle mondiale. Beaucoup de ces documents déclassifiés font également référence à des observations d’OVNI ; des recettes d’encre invisible ; le fameux projet Star Gate (pendant 25 ans, la CIA a mené des recherches et des opérations secrète sur les pouvoirs psychiques : télékinésie, télépathie, précognition, magie, voyance, perception extra-sensorielle…) ; l’opération Gold (un tunnel de près de 500 mètres sous Berlin-Est creusé par la CIA et le MI6) ; les dessous de la guerre du Vietnam ; la révolution iranienne ; les crimes nazis.
De nombreuses perles à découvrir...

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.