actu_29854_vignette_alaune

Cafouillage pour l’album de Rihanna

Un an d'un marketing haletant se conclut par un couac sur Tidal. Alors que les fans avaient compris qu'ils pourraient télécharger gratuitement l'album sur la plateforme, il n’était en réalité disponible qu’en quantité limitée.

Les rumeurs et les spéculations autour du dernier album de Rihanna dépassaient presque celles du retour de Burger King en France. Après un an de jeu au chat et à la souris, de cache-cache avec Samsung, de suspense et de surprises… Il se pourrait bien que cette promo savamment orchestrée retombe comme un soufflé.

Depuis le début de sa carrière, Rihanna avait quasiment dévoilé un album par an, dont les quatre derniers avec une régularité qui laissait peu de place aux déceptions, avec des sorties toujours prévues au mois de novembre. Depuis 2012, les fans attendaient un huitième album avec une impatience et une envie qui n’ont cessé de croitre au fil des années. Annoncé pour l’été 2015, il a finalement vu le jour la semaine dernière.

Un « accident », selon les dires des porte-parole des différentes parties prenantes, aurait rendu l’album disponible au téléchargement payant sur Tidal (mais si, la plateforme de son ami Jay-Z). S’il n'est resté en ligne que très peu de temps, c'était suffisant pour qu’un internaute le télécharge et le fasse fuiter.

Terrible nouvelle ? Non point. Riri a saisi l’occasion à travers un tweet pour proposer un code qui permet de télécharger son album en intégralité (et profiter au passage pour rappeler son partenariat avec Samsung). 

 

 

Jubilation, consécration et… bad buzz. A tous ceux qui auraient voulu sauter sur l’occasion : trop tard. « La collaboration entre Rihanna et Samsung a culminé avec l’offre gratuite de téléchargement de l’album », explique Tidal dans un communiqué. En réalité, ce cadeau n’était disponible qu’en édition limitée, à un million de téléchargements qui se sont écoulés en seulement 14h. 

A qui profite l’opé ? Certains pointent du doigt le besoin criant de visibilité de Tidal. La plateforme, malgré un lancement en grande pompe et le soutien d’artistes reconnus, ne compte qu’un million d’abonnés payants depuis son lancement il y a un peu moins d’un an. Le lancement d’un album attendu comme le Messie et un partenariat avec Samsung auront-ils suffit à rebooster sa cote de popularité ? Quant à Samsung, la marque cherche-t-elle à concurrencer Apple et ses multiples assises dans l’univers de la musique ? Affaire à suivre…  

 

Découvrez ANTI, le nouvel album de Rihanna

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.