habillage
une jeune femme tatouée coupe la lumière avec sa main
© Masha Rostovskaya via Unsplash

Une solution Tech For Good pour mettre les industriels à la diète (énergétique)

Le 19 juin 2019

Qui a dit que l’innovation était l’apanage des start-ups ? Des consultants de CGI ont imaginé une solution capable de traquer et réduire les consommations d’énergie superflues.

Ils s’appellent Mallaurie, Damien (x2), Ludovic et Anne, travaillent chez CGI à Amiens et ils ont imaginé ESave, une solution qui pourrait bien réduire considérablement la consommation d’énergie des entreprises. Eux, ce sont les vainqueurs de l’innovathon CGI avec leur équipe 4thePlanet.

Une solution basée sur la maintenance prédictive

L’équipe a tapé dans le mille en proposant une solution capable d’identifier la consommation d’énergie électrique des entreprises. « Notre constat de départ était que les entreprises n’arrivent pas à agir. Nous voulions proposer une réponse pour diminuer la consommation d’énergie de façon massive et rapide », explique Damien. Pour y arriver, l’équipe 4the Planet a travaillé avec Gulplug. Cette start-up grenobloise propose des solutions afin de connecter les machines à la data mais aussi à l’alimentation électrique. C’est en couplant les capteurs intelligents de Gulplug à une solution SAP, qui permet de remonter toutes les informations des machines, que la solution ESave est née. « Les fournisseurs d’énergie promettent des économies d’énergie mais contrairement à nous, ils n’ont pas accès aux informations liées aux machines », poursuit Damien. Désormais l’équipe 4the Planet peut analyser la consommation électrique de chaque élément pour les réduire. ESave permet aussi d’agir en faisant le lien entre ce qui est consommé et ce qui est produit en coupant les dispositifs inutiles la nuit et les week-ends dans les entreprises. Quand la maintenance prédictive prend tout son sens…

Rester agile quand on est une entreprise de 77 000 salariés

Mallaurie n’imaginait pas une seconde participer à l’aventure et faire partie de l’équipe gagnante. « Je viens des ressources humaines et j’ai pu participer à l’innovathon alors que je n’en avais pas forcément le profil et les compétences technologiques », explique la jeune femme qui a particulièrement apprécié l’accessibilité de la démarche. Cet innovathon s’est révélé être un véritable bol d’air pour les collaborateurs de CGI.  « Ça change du quotidien, on est habitué à travailler avec nos clients sur des solutions qu’on connaît et là, de pouvoir sortir du cadre et ouvrir nos chakras, c’est très intéressant », ajoute de son côté Ludovic. « Avec l’innovathon, on montre aussi que CGI est capable, malgré sa grande taille, d’être une entreprise innovante et de fonctionner comme une start-up », précise-t-il. Un défi pour une entreprise qui compte 77 000 salariés répartis dans une quarantaine de pays.

Le secteur porteur des cleantechs

À peine le prix remporté, l’équipe 4thePlanet réfléchit déjà à la suite. Une suite qu’ils imaginent déjà riche en contrats. « Dans 15 jours, on rencontre un client du luxe et de spiritueux, un leader mondial qui est intéressé pour ses usines. Donc si on rêve un peu, notre solution pourrait être dans quelques usines d’ici la fin de l’année », conclut Damien Huygues. 

ESave pourrait bien profiter d’un marché porteur. Ces dernières années, les cleantechs ont connu un formidable essor. Rien qu’en 2018, 1,5 milliard d'euros ont été investis au capital des cleantech françaises, soit presque 70 % de plus qu'en 2017, confirmant si besoin que la performance énergétique est bel et bien au coeur des enjeux de l’industrie 4.0.

Un prix des médias pour Blindspot, une solution dédiée aux malvoyants 

La « Tech For Good »  made in CGI, c’est aussi un prix des médias et c’est le projet Blindspot qui a remporté tous les suffrages (journalistiques) ! 

On compte 253 millions de malvoyants dans le monde dont 1,7 millions en France. Julien, développeur Full Slack chez CGI, a eu l’idée de développer un kit vocal à destination des malvoyants tant il a imaginé l’expérience d’un changement dans le métro très difficile pour ce public. Avec ses collègues Nadia, consultante solutions et Nétanel, consultant en data analyse, il décide de travailler sur un chat bot pour aider les malvoyants à se diriger tant pour la navigation que pour la reconnaissance d’images, de couleurs et de signes. 

Retrouvez le pitch en vidéo ici.

Envie d’en savoir plus sur les lauréats et les projets de l’innovathon « Tech for Good » de CGI ? Rendez-vous ici.

ALLER PLUS LOIN : 

> Intrapreneuriat : et si vous laissiez vos salariés changer le monde ?

> La tech for good est à la mode, mais qu'est-ce qui se cache derrière ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.