premium 1
premium 1 mobile
billet crypto-monnaie

Les crypto-monnaies peuvent-elles sauver les médias ?

Le 21 nov. 2017

Explorant de nouveaux horizons en matière de financement, le média StreetPress fait aujourd’hui appel à ses lecteurs-trices et leur propose de produire de la monnaie virtuelle pour l’aider à subsister.

Un média web indépendant sans pub, sans paywall et sans abonnement. C’est l’objectif de StreetPress, pure player français proposant des enquêtes et des reportages à destination des 20-30 ans.
Le site d’information a décidé de parier sur un tout nouveau modèle économique pour que journalistes et lecteurs-trices puissent enfin y trouver leur compte. L’enjeu ? Trouver un modèle de financement valide et alternatif qui ne condamne pas l’accès aux contenus ! Pas facile, mais faisable si l’on en croit Johan Weisz, fondateur de Streetpress :

« Voici ce que l'on va faire cette semaine : nous allons proposer à nos lecteurs, pendant qu’ils lisent un reportage ou une enquête sur le site, que leur ordinateur travaille… pour le média. On va mutualiser une petite partie de la puissance de chacun des ordinateurs de nos internautes, pour effectuer des calculs qui rémunèreront StreetPress. », explique-t-il en toute transparence sur le site.

À compter d’aujourd’hui et si vous êtes un-une lecteur-trice assidu-ue de StreetPress, votre ordinateur pourra donc être utilisé pour miner une monnaie virtuelle décentralisée – le Monero - lorsqu’il est connecté au site. Vous n’aurez rien à installer et le média n’a en aucun cas accès à votre ordinateur.

Déjà expérimenté aux États-Unis par certains sites web comme ceux de la chaîne Showtime – le média avait d’ailleurs suscité la polémique en le faisant car ses utilisateurs-trices n’avaient pas été prévenus-ues - l’alternative semble idéale pour les médias préférant les reportages et les formats longs aux brèves plus expéditives. Plus un article est conséquent, plus un internaute passe de temps à le lire et plus la rémunération du « minage » sera intéressante !

Effectuer ces calculs ne nous rapportera que quelques millièmes de centimes d’euros par minute. Mais si tous les lecteurs de StreetPress se donnent la main et commencent à “miner”… le potentiel est énorme.

"Nous sommes vraiment en phase d'expérimentation. Peut-être que ce modèle de financement ne pourra pas fonctionner seul, peut-être qu'il pourra se coupler à d'autres modèles économiques, peut-être même qu'il sera déclinable...", explique Johan Weisz à L'ADN. "L'idée dans les prochains mois, c'est vraiment d'expérimenter en collaboration avec nos lecteurs, de réfléchir ensemble à des solutions qui correspondront à notre positionnement de média ouvert, un média qui ne verrouille pas l'info.", poursuit-il.

Il a d’ailleurs promis à ses lecteurs-trices de partager ses résultats lorsque l’expérimentation aura porté ses fruits. Affaire à suivre donc !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.