habillage
premium1
premium1
actu_26576_vignette_alaune

Investir dans l’innovation

Le 27 mai 2015

Comment accompagner les start-up pour qu'elles restent agiles ? Une tribune signée Nicolas Boisseleau, Marketing & Communication Director chez Tapptic.

Au début tout est simple. Une agence de stratégies digitales nait agile, créatif et réactif. Les premiers clients sont souvent des start-ups elles aussi, et les équipes créent des projets audacieux. Elles veulent changer les règles de la profession, et un vent nouveau souffle sur les pratiques et idées.

 

Petit à petit…

Quand tout se passe bien, la start-up grandit et ses clients aussi. Jusqu’à ce qu’elle devienne le prestataire préféré de certaines grandes entreprises, voire de grands groupes. Ce n’est plus la même affaire, car les jeunes entrepreneurs découvrent les joies des entretiens avec les acheteurs, les process labyrinthiques, et les projets qui s’étendent sur plusieurs mois. Car ceux-ci doivent passer par tous les étages de la tour avant d’être validé. Déjà, on ne va plus aussi vite qu’on le souhaiterait…

 

Ce périmètre n’a bien sûr pas que des mauvais côtés. Travailler avec des moyens est bien agréable et les productions sont à la mesure de la façon dont elles ont été pensées : on voit grand, on cible large, et ça fonctionne. Les projets grandissent, et les équipes aussi. La petite start-up mobile et agile qui construisait l’avenir embauche des talents pour étoffer ses équipes, et satisfaire ses gros clients.

 

Comment garder son âme d’enfant ?

La taille de notre start-up peut atteindre une centaine de personnes. Elle génère maintenant des millions d’euros, elle est reconnue par ses pairs et compte sur son marché. Elle est la meilleure dans son domaine, mais elle voit déjà apparaître, çà et là dans son écosystème, des pépites avec de bonnes idées. Des petites équipes de 3-4 personnes, qui arrivent avec de nouvelles propositions, innovantes et disruptives. La petite-grande agence se revoit il y a quelques années, et regrette le bon temps où elle était encore une start up.

 

« Out of the box »

Il faut réfléchir « hors de la boîte » nous ressassent les anglo-saxons. Car le sujet n’est pas tant de débattre sur la taille d’une entreprise, que sur son attitude à garder un ADN vivant sur un marché en constante évolution. Et rien de tel que de rester au contact des jeunes pousses pour ça.

Pour garder un esprit de start-upeur dans un corps de PME, il existe des solutions que les entreprises françaises n’exploitent pas encore suffisamment. On parle d’innover et d’investir dans la R&D, mais quelle meilleure ouverture d’esprit que d’accompagner des jeunes entreprises ? Sans parler du fait que ces dernières trouveront beaucoup de sens à votre expertise ou à votre carnet d’adresses.

 

Travailler aux côtés des start-ups, ce n’est pas seulement leur proposer des fonds. C’est aussi leur offrir des solutions concrètes pour accompagner leur business : des périmètres ad hoc pour leurs projets, des tarifs préférentiels, qui feront jouer à la PME un rôle d’incubateur actif. Si de telles initiatives peuvent représenter, une prise de risque pour les agences, en contre-partie, elles représentent une belle opportunité de continuer à travailler sur des projets souvent très créatifs et selon des processus d’agilité et d’itération. Une façon, pour ces structures devenues PME, de renouer avec leur jeunesse, de préserver leur réactivité et d’enrichir leur vitrine de projets disruptifs.

 

Dans ce périmètre, l’agence investit dans des projets en ne récupérant son argent qu’en cas de succès. C’est donc d’un engagement fort aux côtés du client dont nous parlons, qui est bien le dénominateur commun aux toutes jeunes entreprises. La start-up, ainsi soutenue, aura en plus la garantie qu’elle n’est pas la dernière préoccupation de son agence, puisque cette dernière est aussi son investisseur. Elle a tout intérêt à pousser la start-up vers le succès, et donc la rentabilité financière. Rien de tel qu’un bon pari pour retrouver sa jeunesse…

 

 

Nicolas Boisseleau

Marketing & Communication Director chez Tapptic

 

 

L'ADN - Le 27 mai 2015
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.