premium 1
premium 1 mobile
actu_27583_vignette_alaune

INTERLACED2015 : La mode de demain exposée au cœur de Londres

Le 8 sept. 2015

Dans un lieu aux allures vintage, les amoureux de l'innovation se sont retrouvés la semaine dernière à Shoreditch, au cœur de Londres, pour un événement placé sous le signe de la Fashion Tech. Une tribune de Noémie Balmat.

 

La plupart du temps, lorsque l’on parle de mode, on pense aux défilés, à leurs mannequins filiformes, aux somptueuses robes Haute Couture et à leurs créateurs, souvent inaccessibles. Mais des champs de coton aux ateliers Parisiens, l’industrie de la Mode est vaste et ne se résume pas qu’au glamour et aux paillettes. Parfois considérée comme en retard sur le numérique, son besoin d’innovation grandit chaque jour. Petit à petit, les wearables tentent de se faire une place au sein de l’industrie : du flop de la première version des Google Glass au lancement en fanfare de l’Apple Watch, la mode et la technologie se rapprochent doucement mais sûrement pour former un couple bientôt incontournable.

 

C’est dans cette dynamique qu’INTERLACED, un jeune collectif basé à Londres, s’inscrit depuis Février dernier. A travers des contenus éditoriaux et des événements, INTERLACED a pour ambition de faire se rapprocher les acteurs de la mode de demain : entrepreneurs, créateurs et marques de mode, consommateurs et universitaires. Pour son premier événement, le collectif a rassemblé les grands noms de cette industrie émergente pour une journée de conférences, d’expositions et une soirée dédiée à l’un des premiers défilés de mode innovante en Europe.

 

A travers six tables rondes et six keynotes, les intervenants ont débattu sur la question du mariage entre mode et technologie, ou comment doser justement l’un et l’autre pour que le résultat aille bien au-delà du simple gadget, et réponde à un besoin réel tout en créant de nouveaux usages. Mais la Fashion Tech ne se résume pas qu’aux wearables et autres vêtements connectés, elle tente aussi de répondre aux défis majeurs que sont le développement durable et l’éthique dans une industrie qui se place en seconde position des plus gros polluants, juste derrière celle du pétrole. A 22 ans seulement, Marianne Caroline Hughes a présenté les résultats de ses recherches sur une mode plus responsable grâce à la technologie.

 

Pour clôturer une journée riche en insights, INTERLACED a rassemblé un parterre de designers innovants pour un défilé tout en couleurs et lumières. Cute Circuit, pionnier de la Fashion Tech depuis 2004, a fièrement montré ses créations connectées à une application smartphone, portées par une sélection de blogueuses Londoniennes. Suivies par les pièces créées grâce à l’impression 3D d’Exocet, Maartje Dijkstra ou encore Alexis Walsh ; les bijoux connectés de Form by Time, les pièces avant-gardistes de Karen Topacio, les tissus innovants du duo Vinn Patararin, venus spécialement de Thaïlande pour l’occasion.

 

.... et bien d'autres découvertes

 

Pour en apprendre plus sur INTERLACED ou la Fashion Tech, rendez-vous sur le site, le Magazine Clausette, et pour les parisiens à la Fashion Tech Week qui rassemblera du 19 au 26 Septembre les acteurs incontournables de l’industrie, et sera ouverte cette année par un Greenathon organisé par WAIR, la startup française qui monte, et WearHacks.

 

Par Noémie Balmat, clausette.cc

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.