habillage
premium1
premium1
actu_23329_vignette

App First, l’app mobile doit devenir une priorité

Le 20 oct. 2014

L’application de marque va devenir le premier point de contact des marques devant le site web. Il ne s’agit plus de penser déclinaison mobile, l’application doit aujourd’hui devenir la priorité pour les annonceurs. Tribune d’Olivier le Garlantezec

C’est déjà une réalité aux US : les américains sont plus nombreux à surfer sur Internet depuis leur mobile que depuis leur Desktop (1). Les applications représentent 88% du temps passé par un possesseurs de Smartphone (1). Cette réalité sera la nôtre, en Europe et en France d’ici seulement quelques mois. Le trafic des applications explose déjà en France depuis fin 2013  (+48,8%) aux dépens de celui des sites Web (-3,7%)

 

Depuis 24 mois, ce bouleversement des usages digitaux au profit du mobile a totalement changé le paradigme. Pour les marques qui ont réussi leur stratégie mobile, leur application est devenue leur 1er point de contact, devant leur site web. Plus de 70% de l’audience de Facebook est réalisé sur l’application mobile (14 millions d’utilisateurs actifs par jour en juin 2013) et 62% du chiffre d’affaire de Facebook provient déjà du mobile. 70% de l’audience de Showroomprivé est réalisé sur le mobile, ainsi que 50% de son chiffre d’affaire. Plus de 50% des vidéos Youtube sont consommées sur Mobile, idem pour Google Map.

 

Dès lors, l’application mobile des marques va devenir LE levier fondamental dans leur stratégie d’acquisition et de fidélisation.

 

Alors, comment s’y préparer et quels sont les enjeux ?    

 

Concevoir et développer son application, c’est une chose. Faire en sorte que son application émerge -parmi le million d’applications disponibles- et qu’elle soit utilisée en est une autre.

Autant se le dire ; lancer la plus belle application sans s’assurer de le faire savoir et sans la référencer correctement est voué à l’échec. Ne reproduisons pas les mêmes erreurs qu’Internet il y a 10 ans.

De même, lancer son application puis ne rien mettre en œuvre pour la faire vivre et ne pas prévoir de l’animer ne sert à rien.

Une application n’est pas une campagne de pub que l’on lance et puis l’on passe à autre chose. L’application doit être considéré comme un produit, un service, qui doit vivre dans le temps, avec une version 1, 2, 3, afin qu’elle suscite de l’intérêt et donne envie d’être utilisée régulièrement.

 

Un seul objectif pour les marques : émerger et être utilisé. Sans cela le risque est de laisser l’application errer parmi les applications zombies : 68% des applications sont téléchargées moins de 5000 fois et 2/3 des applications ne sont jamais utilisées !

 

Comment faire de son application mobile un succès ?

 

Il faut définir clairement le rôle de son application : être capable de résumer en une phrase, en une expression simple, l’utilité de son application et sa fonctionnalité principale : 1 application = 1 service. Back to basics : il faut reprendre les valeurs de sa marque et ce que ses audiences attendent d'elle, ou être disruptif : créez un nouvel usage, un service, une nouvelle expérience de marque.

 

Proposez une application de qualité : une bonne application, c’est avant tout une application qui ne plante pas, intuitive et rapide. Vous n’avez que quelques secondes pour faire une première bonne impression et éviter d’être supprimé ou d’obtenir un commentaire négatif.

Alors, les marques doivent se fixer comme objectif d’offrir une expérience utilisateur irréprochable, pour donner envie de l’utiliser, pour favoriser le bouche à oreille et pour inciter aux commentaires positifs sur le store.

 

Faites la connaitre : face à la prolifération des applications au sein des « Stores » (AppStore, Google Play), l’enjeu est de promouvoir et de faire émerger au mieux l’application lors de son lancement et dans la durée. 64% des applications sont téléchargées suite à une recherche sur les stores, alors mettre en place une stratégie ASO (App Store Optimization)  pour la référencer est primordial. Il est important également d’user tous ses points de contact pour promouvoir l’initiative. Owned / Earned media, puis idéalement communiquer sur le média mobile pour recruter des mobinautes !

 

Inciter à télécharger : Une fois arrivé sur la page de présentation de votre application sur les stores, encore faut il donner envie de la télécharger. Il faut accorder une importance considérable à tous les éléments de la page de présentation de l’application sur les stores. (nom de l’application, icône, description,  illustrations, vidéo) et faire en sorte d’inviter vos meilleurs clients à s’exprimer sur votre application, de sorte d’obtenir de bons avis utilisateurs et un bon rating.

 

Stimuler la récurrence d’usage : l’une des premières raisons de la non utilisation de certaines applications est leur non évolution. Résultat, 50% d’entre elles ne sont jamais mises à jour.

Un plan d’évolution de l’application dans le temps est nécessaire, en terme de services, de contenu, d’ergonomie etc. Pour exemple, pour améliorer sans cesse son expérience utilisateur, Facebook s’engage à proposer une mise à jour chaque mois.

Et une stratégie de Push Notifications permettra de décupler les indicateurs de performance.

62% des utilisateurs acceptent les pushs Notifications et un push augmente par 2 les taux d’ouverture et par 3 le taux d’achat !

 

Développer sa présence sur mobile et réussir son application doit devenir une priorité pour les marques. Pas dans 2 ans, mais dès maintenant, car les consommateurs l'imposent. 

Au regard de l’explosion des usages, les marques doivent bouleverser leurs habitudes : proposer la meilleure expérience utilisateur sur mobile, puis la décliner sur ce bon vieux Desktop.

 

Olivier Le Garlantezec

DG Phonevalley Europe  - DGA DigitasLBi France

@Olegarlantezec

 

………….

(1) Comscore US juin 2014

 

 

Photo illustration Yahoo News Digest

L'ADN - Le 20 oct. 2014
premium 2
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.