premium 1
premium 1 mobile
twitter black

Twitter : plus de comptes d’extrême droite que de comptes de L’EI

Le 7 sept. 2016

Une étude révèle les comportements des organisations extrémistes sur les réseaux sociaux. Intéressant. Inquiétant...

J. M. Berger, chercheur de l’université George Washington et consultant spécialisé sur l’activité en ligne des groupes extrémistes, a présenté les résultats de son étude : Nazis vs. ISIS on Twitter : A Comparative Study of White Nationalist and ISIS Online Social Media Networks.

 

Premier constat : si l'État islamique a été pionnier dans son utilisation des médias sociaux, notamment dans le cadre de son recrutement, sur Twitter, les mouvements nationalistes blancs américains ont vu leurs partisans croître de plus de 600% depuis 2012. Aujourd'hui, ils surpassent ISIS en nombre d’abonnés (+ 22 000) comme en nombre de tweets publiés chaque jour.

 

Toutefois, J. M. Berger nuance ces chiffres.

Les comportements des deux communautés sont très différents : si les nationalistes se retrouvent autour de certains thèmes (celui du "génocide blanc" par exemple, sujet largement alimenté par la campagne de Trump), contrairement aux partisans de l'EI, leurs mouvements s’avèrent éclatés en un nombre important de fractions concurrentes. Les partisans d’ISIS feraient preuve d’une plus grande discipline notamment en ce qui concerne leur utilisation des hashtags.

Par ailleurs, ISIS a concentré toute l’attention des autorités, et si leurs comptes sont régulièrement suspendus, cette précaution est moins souvent prises pour les autres formes d'extrémisme.

ITW J. M. Berger
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.