actu_24617_vignette

Manger en réalité virtuelle

Project Nourished permettra à qui veut bien se doter d'Occulus Rift ou autres technologies immersives, de se resservir 4 ou 15 fois de gâteau sans prendre un gramme. Comment duper nos sens ? Un croc dans le vide.

Après le gain de 20 millions de dollars pour la production du Soylent, ce substitut de nourriture mi-liquide mi-solide qui pourrait régler le problème de la faim de le monde, accrochez vos bavoirs car il semblerait que manger virtuellement soit bientôt possible. Mais comment avoir le vendre rempli en ayant ingurgité du vide ? Et bien tout simplement par la stimulation du cerveau.

Créé par Kokiri Lab, Project Nourished s'inspire de la scène de Hook où feu Robbin Williams se trouve affamé Au Pays Imaginaire et doit simplement se nourrir d’images. Mais c’est surtout suite au diabète de son père que Jinsoo An, le créateur de Kokiri Lab, décide de concrétiser cette expérience et de réaliser ce rêve fou de manger autant qu’on le souhaite sans que cela n’ait de conséquences négatives sur l’organisme.

Pour duper son cerveau et son estomac, il a élaboré un système combinant plusieurs objets à la fois virtuels et matériels et afin de nous immerger dans une atmosphère où tous nos sens sont stimulés et surtout réceptifs. Ainsi, la nourriture serait remplacée par des aliments ressemblant à des gommes ou des gélatines de formes géométriques, composées d’ingrédients dérivés d’algues, de fruits ou de légumes… Pour ceux que cela n’enchante pas plus que le Soylent, rassurez-vous car vous n’y verrez que du burger. Les lunettes de réalité virtuelle que vous porterez vous ferons visualiser ce que vous souhaitez vraiment manger tandis que le boitier de diffuseurs d’arômes, la fourchette permettant de détecter la nourriture malgré les lunettes et le détecteur de mouvements, permettront de récréer la sensation d’un vrai repas.

Cela semble quelque peu tiré par les spaghettis mais a surtout pour vocation de contourner la frustration qu’un diabète, un obèse ou une personne possédant des troubles alimentaires peut ressentir. Manger, manger, manger, sans jamais s’arrêter !  

Le projet est en cours de réalisation mais il est possible de participer à l'évènement de dégustation en s'inscrivant sur le site

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.