actu_32253_vignette

Le Fil : portrait d’agence

Simplicité, accessibilité, pas de jargon ni de politique… Julia Drupt, fondatrice de l’agence Le Fil, se dévoile dans un portrait où l’humain est la priorité.

Issue de formation littéraire, Julia Drupt atterrit dans le monde des agences par hasard. « J’ai commencé ma carrière au Public Système à l’époque où ça s’appelait Délires, en 1995 ». Cette amoureuse des lettres se confronte aux bullet points et aux particularités du langage marketing dans un poste plutôt centré sur l’opérationnel. Après un an et demi, elle rejoint une agence de promotion des ventes pendant 7 ans, où elle gravit les échelons. Elle continue d’évoluer, jusqu’à devenir directrice générale de NCH Marketing. L’agence finit par vendre ses activités. « A ce moment-là, il a été décidé que notre ‘’petite agence’’ ne correspondait plus à la stratégie de développement du groupe, on a donc fermé. J’avais une équipe de 20 personnes, et tout le monde s’est retrouvé dehors ». C’est à ce moment que naît Le Fil. « J’avais connu plusieurs agences, dans de nombreux domaines différents, mais j’avais envie d’une structure beaucoup plus agile que celles que j’avais rencontrées », explique-t-elle. « Je n’avais connu que des organisations où l’on imposait des process aux annonceurs, sans se mettre de leur côté. J’ai créé l’agence en 2006 avec mon associée pour leur faciliter la vie, et tisser des liens durables ». Cette promesse, les équipes se l’appliquent au quotidien depuis 10 ans. « Il ne faut pas avoir peur de se lancer : une nouvelle aventure ne doit pas être vécue comme un risque potentiel d’échec, mais comme une expérience qui sera, de toutes façons enrichissante ».

Le nom de l’agence a été déterminant. « Je voulais quelque chose qui ait du sens, une histoire, sans qu’il s’agisse d’un patronyme ou d’initiales ». Julia Drupt travaille sur l’idée de suivre une logique, une pensée, de démêler des problématiques et de sortir des labyrinthes dans lesquels sont parfois les annonceurs. « J’avais cette idée que nous devions être comme un fil d’Ariane pour les clients.». Un fil conducteur, qui offre un champ lexical que les collaborateurs peuvent s’approprier et décliner jusque dans les locaux. « Nous jouons aussi avec l’aspect visuel. Le Fil a été travaillé comme une marque, selon les principes que nous recommandons à nos clients ».

 

Pour Julia Drupt, ce qui a fait la réussite de l’agence, c’est son état d’esprit. « Nous proposons les prestations d’une grande agence mais une taille qui nous permet d’être très flexible. C’est notre marque de fabrique, avec beaucoup de créativité et de conseil, ainsi qu’une fiabilité opérationnelle importante ». Toujours dans une approche customer centric…

 

L’année dernière, l’agence fait la rencontre du Groupe Loyalty Company. « Ils nous ont approchés suite à la parution d’un livre blanc sur le digital et la marque B2B ». Le résultat, c’est le rapprochement de deux agences très complémentaires. « Ils ont beau être 170 et nous une quinzaine, nous avons des valeurs humaines et des croyances communes sur le métier ». Ces croyances résident principalement dans l’intégration de la connaissance client au sein de l’expérience de marque, qui ne peut se faire que grâce à la maîtrise de la data et de la technologie. « Nous devons intégrer ça dans nos cerveaux de créatifs et de consultants ». Julia Drupt est sensible à l’approche de Guillaume Cholet. « Il avait réussi à transformer la connaissance en intelligence client ». Depuis 6 mois maintenant, ce rapprochement permet de créer des synergies mais aussi de la valeur ajoutée aux différents métiers. « A nous deux, nous collaborons avec une centaine de marques de grande ampleur ».

A la tête de la direction conseil du groupe, Julia Drupt travaille de façon transverse avec les différentes équipes. « Nous proposons du contenu à la demande pour répondre aux problématiques des annonceurs. Sans prétention, nous les aidons à monter une marche de plus, à oser une opération inédite. Cela permet des collaborations durables, dans la confiance ».

 

Mais ces liens durables se tissent aussi en interne. « La moitié des collaborateurs de l’agence est ici depuis le début. C’est ça ma plus grande fierté ». Le rapprochement avec Loyalty Company n’a pas changé cet état d’esprit : « nous restons les mêmes. Nous avons appris des choses, nous avançons mieux, mais nous mettons toujours le client au cœur de nos projets avec la même agilité »

… et la même créativité. « Ce métier est un moteur : nous rencontrons tous les jours des gens passionnants, qui nous font changer d’univers selon les sujets et les besoins. Ca stimule l’esprit ». Cette créativité est cultivée dans un ancien atelier textile du Sentier. « Ici, il y a un côté très atelier qui nous va très bien. Nous allons peut-être devoir le quitter à cause de notre train de croissance, mais ce qui est sûr c’est que nous allons essayer de trouver un endroit avec d’aussi bonnes ondes ! »

 

Retrouvez l'agence sur son site web, Pinterest, Twitter, Facebook, Vimeo, LinkedIn, Slideshare

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.