habillage
premium 1
premium1
actu_26812_vignette_alaune

Le bon miel d'à côté

Le 10 juin 2015

Grâce à nearBees, les Munichois peuvent déguster du bon miel produit par des apiculteurs locaux : la plateforme en ligne se charge de les mettre en relation. Un succès que la startup cherche maintenant à étendre à toute l’Allemagne.

Les Allemands sont de gros consommateurs de miel : prisée pour parfumer leurs infusions et leurs pâtisseries, cette substance dorée est néanmoins en très grande partie importée d'Argentine, du Mexique, de la Chine ou du Brésil. Une aberration pour nearBees : l’Allemagne compte en effet de nombreux apiculteurs locaux à même de fournir du miel de grande qualité, sans arômes synthétiques, et sans émissions carbones puisqu’il ne nécessite pas d’être transporté sur de grandes distances. Pour autant aujourd’hui rien n’est fait pour valoriser les petites productions locales considérées comme un marché de niche. Difficile également pour ces apiculteurs de vendre sur eBay ou sur Etsy ou autre plateforme en ligne : l'emballage traditionnel du miel ne répond tout simplement pas aux critères du commerce électronique, le pot de miel est trop encombrant, lourd et fragile ce qui entraîne des coûts très élevés de livraison.

Pour remédier à ce problème, nearBees propose de mettre en relation les consommateurs avec de petits producteurs locaux. La startup a également imaginé un nouvel emballage écologique, il fonctionne comme une recharge et peut se glisser dans la boîte aux lettres. L’inscription sur la plateforme est gratuite, l’utilisation de cette dernière simple, rapide, tout comme la livraison, et socialement responsable. Le prix du miel avoisine les 2,10 euros pour 100 grammes. Qui voudrait dès lors commander du miel à l’autre bout du monde, alors qu’on pourrait lui en livrer un issu des fleurs de son jardin ?

nearBees a débuté en automne 2014 pour une phase test à Munich et le premier bureau a été ouvert officiellement en mars 2015. La société souhaite aujourd’hui étendre ses activités  à d’autres villes, collectivités et quartiers en Allemagne et pourquoi pas au-delà ? Pour ce faire, l’équipe de nearBees lance une campagne de financement participatif et espère collecter de 20 000 à 40 000 euros avant le 26 juin. nearBees a déjà récupéré plus de 13 000 euros.

nearBees a été monté au départ par quatre amis, et l’équipe compte aujourd'hui huit personnes. Une belle initiative qui permet de lutter en même temps contre les émissions de carbone dues à l’importation du miel, l’utilisation d’OGM et de pesticides et l’extinction des abeilles.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.