actu_26087_vignette_alaune

La fusion de la mode et du numérique

La styliste Iris van Herpen présente une collection automne/hiver 2015 organique et futuriste à base de conceptions numériques et d'impressions 3D. Splendide !

Depuis toujours la styliste néerlandaise trouve l’inspiration dans la nature et ses expressions organiques. Elle transpose dans ses créations, grâce aux technologies digitales, les formes vivantes du végétal et du minéral. Sa garde-robe est ainsi imprimée ou moulée en 3D, découpée au laser : pour sa dernière collection automne/hiver 2015, qu’elle a présenté le 10 mars au Palais de Tokyo, elle a choisi d’ « explorer l’idée du ‘Terraforming’, de modifier la biosphère d’autres planètes pour les faire ressembler à la Terre ». Il en ressort des créations futuristes, avec quelque chose de mutant, tout en restant le reflet de notre monde et de ses éléments.

Les structures sont biomimétiques, légères, les couleurs saturées, la géométrie parfaite, et les motifs sont inspirés des mandalas avec l'envie d’exprimer cette notion d’infini. Iris van Herpen a travaillé sur cette collection avec le professeur d’architecture canadien Philip Beesley : il l’a aidée à concevoir numériquement des robes. Le designer Aleksandra Gaca l’a épaulée dans la conception 3D. Nortaka Tatehana lui a également permis de réaliser des chaussures qui semblent des pierres volcaniques en fusion.

 

Source: http://design-milk.com

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.