bannière 2
bannière 2
premium1
fuck

Fuck You Startup World !

Le 19 oct. 2016

Shem Magnezi, codeur dans une startup de la Silicon, signe une tribune hilarante et corsée sur les us et coutumes de son écosystème : fuck you !

Depuis 3 ans, Shem Magnezi travaille chez Myroll, une appli de gestion de photos. Premier employé recruté, Shem est un homme heureux. Il l’a écrit l’an dernier dans un précédent post sur Medium également : travailler dans une startup a quelque chose d’exaltant, et il donnait même 8 bonnes raisons de le penser.

  1. On y apprend beaucoup plus et beaucoup plus vite qu’ailleurs,
  2. On y réalise l’impossible puisque tout ce qui est possible existe déjà,
  3. On apprend à casser ce qu’on a fait… sans état d’âme,
  4. On n’a plus peur de ses échecs,
  5. On comprend la puissance de l’UX et de toutes les règles du marketing,
  6. La concurrence est plutôt sympa et empathique en cas de coups durs,
  7. On ne s’installe jamais dans sa zone de confort,
  8. Et surtout, surtout, jamais personne ne vous empêchera de venir en tongs, ou ne vous fera de réflexions sur vos horaires de travail.

Bref – un apprentissage musclé, parfaitement inconfortable… mais tellement stimulant.

Là-dessus, Shem n’a rien à dire de très discordant avec ses alter ego.

Mais ce n’est pas parce qu’on marche en tongs, qu’on ne marche pas tous au même pas… Et de ce point de vue, la Silicon et ses startuppeurs n’ont rien à envier aux cols blancs des années IBM. Comme eux, ils ont leurs petites habitudes, comme eux ils sont tous invités à y souscrire.

Et à en croire Shem, la liste est longue… et commence tôt, très tôt, le matin...

"OMG (pour Oh My God !!!) vous avez vu la nouvelle fonctionnalité de Snapchat ? OMG (pour Oh My God !!! encore) Instagram a totalement copié Snapchat ? OMG (pour Oh My God !!! toujours) avez-vous vu ce qu'a tweeté Elon Musk ?... Fuck tout ça. Tout le monde s'en fout."

Bon ça c’est fait…

Shem poursuit : non, on n’est pas obligé de travailler comme Elon Musk ou Marissa Mayer plus de 100 heures par semaine, d'avaler des bières et des pizzas pour chaque non événement de la boite, de travailler debout, ou assis sur des ballons ou sur des bureaux bizarres… "Prenez une chaise putain, comme tous les gens normaux !"

Fuck you productivity freaks ! Et arrêtez de culpabliser ceux qui n’ont pas commencé la journée à 4 heures 30, pour faire votre session de 30 minutes de méditation, vérifier toutes vos app,  en avalant une affreuse boisson énergisante Soylent… Fuck le jargon, le stress de l’AB Testing, les tables de ping pong sur lesquelles personne ne joue jamais, et les salles stress-free où personne n’a le temps d’aller…

Bref… un condensé réjouissant de mauvaise humeur (qui fait penser à l'ouvrage récent d'Antonio Garcia Martinez - Chaos Monkeys : Obscene Fortune and Random Failure in Silicon Valley), où on découvre que les clichés sur la Silicon reposent sur un fond de vérité... en pire...

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour