Doc Marketing : La base de données des contacts marketing

Le Doc Marketing référence les sociétés et les décideurs du marketing, de la communication et de la publicité. Son interface a évolué. Béatrice Sutter nous présente ses fonctionnalités.

L’enjeu d’une base de données se résume en peu de mots : pertinence, richesse et accessibilité de l’information.

La base de données ? On n’a encore rien trouvé de mieux pour une gestion efficace de la relation client. C’est le socle de toute bonne stratégie commerciale, marketing ou communication pour segmenter son marché, cibler son offre et positionner son entreprise. Mais obtenir, hiérarchiser et exploiter l’information n’est pas à la portée de tous. « Grâce à Internet, chacun peut collecter de l’information. Mais les données obtenues restent anarchiques et ce travail devient très vite fastidieux pour des résultats superficiels et incomplets. Par ailleurs, chaque donnée collectée doit s’envisager dans le temps : tout ce qui est vrai aujourd’hui peut être amené à devenir faux demain. L’entretien d’une base de données, c’est le tonneau des Danaïdes, cela implique des mises à jour au quotidien», explique Béatrice Sutter, Directrice Générale du Groupe d’Après. Nombre d’entreprises n’ont pas les ressources pour se constituer en interne un fichier et le maintenir à jour. 

 

En un clic, identifier et connaitre un secteur, une entreprise ou un contact

Pour ordonner l’information, il faut cibler précisément ce que nous cherchons. La première mission du Doc Marketing est de permettre à ses utilisateurs d’identifier les 5 400 sociétés les plus pro actives, en France, en matière de publicité et d’opérations marketing. Cette sélection est effectuée à partir de la pige  Kantar Media qui quantifie les investissements publicitaires réalisés en media. « Toutefois, 20 % des entreprises présentes dans la base Doc Marketing n’affichent pas d’investissements media. Ce sont des sociétés de l’industrie ou des marchés BtB qui ont des budgets très conséquents sur d’autres types d’actions marketing. Nous intégrons aussi de jeunes pousses dont on juge qu’elles vont rapidement multiplier leurs prises de parole», complète Béatrice Sutter. Doc Marketing répertorie également 3 000 agences de communication.

Au-delà de la pertinence du ciblage, le Doc Marketing fournit toutes les informations indispensables : descriptif d’activité, appartenance à un Groupe, historiques de CA, d’effectifs, d’investissements media, numéro de siret /siren, nombre de points de ventes, leurs marques, les agences avec lesquelles elles travaillent… ainsi que tous les moyens d’initier les contacts (coordonnées physiques et digitales…). « Mais notre valeur ajoutée est particulièrement forte sur les organigrammes : leur richesse et leur fraicheur. Nos bases France comptent près de 100 000 décideurs, soit 20% de plus qu’en 2012. C’est le fruit du travail quotidien de nos documentalistes qui reposent sur la qualité de la relation qu’elles entretiennent avec les entreprises et d’une veille permanente. Et nous sommes totalement transparents sur le sujet puisque nous présentons tous les mouvements effectués dans la base et nos statistiques de mises à jour dès la home page du site ainsi que sur chacune de nos fiches entreprises. Une newsletter destinée à nos utilisateurs leur dressera bientôt un récapitulatif de ces éléments chaque semaine. Elle comprendra également des offres sur toutes les activités de notre groupe : nos formations et nos abonnements revues» ajoute Béatrice Sutter.

 

Une information enrichie par des contenues externes

Mais pour lancer ou entretenir un contact de manière fructueuse, les informations à maitriser vont au-delà : il faut comprendre tout un écosystème, être informé d’une somme importante d’actualités. Aujourd’hui, le digital permet d’enrichir l’information entretenue par les documentalistes avec  des informations disponibles sur Internet. « Dans notre nouvelle version, nos utilisateurs peuvent consulter, directement depuis le Doc Marketing et sur chaque entreprise, les actualités parues sur Google News, sur l’ADN et INfluencia, les vidéos disponibles de l’INA, et les contenus initiés par les sociétés elles-mêmes via leurs comptes Facebook, Twitter ou Youtube…  Au niveau des organigrammes, on met à disposition les individus présents sur LinkedIn», détaille Béatrice Sutter.

 

Une interface rapide et intuitive pour traiter efficacement la donnée

Une donnée pertinente n’est toutefois pas suffisante. Il faut aussi que son mode d’accès, de trie et d’extraction soit intuitif et rapide. La nouvelle interface du Doc Marketing offre une ergonomie qui permet toutes ces actions sans besoin d’une formation complexe. Par ailleurs, elle offre toujours plus de fonctionnalités. Le Doc Marketing est aussi un outil de suivi de vos actions. Il peut être utilisé comme un logiciel de CRM pour noter toutes vos actions : noter l’historique de vos commentaires, utiliser le calendrier pour programmer vos actions à venir… La nouveauté la plus importante et qu’il est désormais possible d’envoyer, directement depuis l’interface, des emailings et importer dans le CRM les retours de ces envois..

« Les métiers de nos clients ont évolué et nous faisons évoluer le nôtre pour répondre toujours mieux à leurs attentes… Mais s’il est une chose que le digital n’a pas changée, c’est le besoin des entreprises d’entrer en contact avec leurs marchés. Aujourd’hui, le Doc Marketing permet de le faire avec toujours plus d’efficience » conclue Béatrice Sutter.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.