actu_26829_vignette_alaune

BBDO : portrait d’agence

En rapprochant CLM et Proximity, BBDO Paris affirme ses ambitions. Retour au cœur de la nouvelle organisation avec Valérie Accary, Présidente, et Olivier Rippe, CEO.

« Je suis un produit du Groupe » , commence Valérie Accary. Il y a 10 ans, elle se rend compte que les entités qui cohabitent ont toutes une personnalité forte. La création est un moteur du groupe et permet à l’agence de capitaliser sur ses forces : la volonté d’innover et l’indépendance. « Nous sommes un groupe anglo-saxon, ouvert sur le monde, avec une grande liberté d’esprit » . Le groupe fonctionne, mais afin d’être encore plus performant, Olivier Rippe et Valérie Accary préconisent un changement de modèle. « Dans nos métiers, on peut facilement être en retard. Nous, nous étions dans le mouvement, mais il fallait essayer d’être en avance pour marquer le temps, attirer les clients et les talents » . Il y a un an et demi, c’est en capitalisant sur les expertises de CLM et de Proximity qu’est née l’idée : en créant une gouvernance commune avec Olivier Rippe tout en gardant la culture propre de chaque entité, les équipes ont pu créer une nouvelle synergie.

« Il ne s’agit pas d’une fusion, mais de nouveaux ponts pour les talents et les clients » . L’élan est presque psychologique. L’agence se donne le temps de mettre le modèle en place, de le tester et de le prouver avant d’annoncer la réalité de la nouvelle organisation. « Ça prouve qu’on fait ce que l’on dit, on n’est pas en train de parler de quelque chose qu’on ne connaît pas. Il y a une réelle énergie, on a gagné des budgets et on va continuer pour montrer que cette transformation est la bonne » . La culture commune du groupe fédère, et les unités et les expertises sont respectées, mises en valeur. « La gouvernance et les défis sont communs : cela donne plus de puissance aux idées » , ajoute Olivier Rippe.

« Ce qui fait plaisir, c’est que l’énergie est authentique :  on ressent les effets en interne, auprès des clients, mais aussi des prospects » . Les passerelles créées engendrent une atmosphère harmonieuse, stimulante. « Nous sommes passés de concepteurs à producteurs d’idées » . Cette transition est rendue possible avec la création d’une société de production intégrée à l’agence. « Aujourd’hui il est impensable de proposer des projets sans en avoir testé la mise en œuvre, la faisabilité » . Prendre en compte la production dès la conception des idées permet de révolutionner les propositions. « On est beaucoup plus forts sur les compétitions, on garantit des idées qui sont applicables » .

Aujourd’hui, chez BBDO Paris près de cent créatifs sont répartis sur deux structures. « Ca a du sens. On gère la carrière de chacun mais aussi la génération de talents à venir. Nous savons où placer les experts selon les affinités : chez CLM, chez Proximity, ou au sein de la boîte de production » . A leur tête : Matthieu Elkaim. « Nous avons une direction de la création commune. C’est pareil pour le planning stratégique, avec Loïc Mercier. Nous trouvons les planneurs de CLM et Proximity pour avoir un planning nouvelle génération, hybride. Enfin, Lauren Weber-Staricky est directrice de la communication de BBDO. Son rôle est de faire exister chacune des marques, de les positionner sur leurs domaines d’excellence, et de consolider BBDO Paris » . Cette organisation permet une meilleure fluidité entre les sujets : il est facile de monter la meilleure équipe possible, d’être plus agile.

« Nous prouvons au marché que nous pouvons relever rapidement les défis qui impliquent la création, l’innovation, la production et la stratégie de marque » . Les « héros verticaux » connaissent parfaitement les talents, « ça permet de penser des projets tous ensemble, dans une seule pièce, sans perdre de temps » . Car perdre du temps, ce n’est plus envisageable aujourd’hui. « Sans modèle intégré, il faut s’appuyer sur des compétences externes. Or le chemin doit être le plus court possible entre l’idée, l’innovation, la création et la production » .

Sur le marché français, architecturé autour des gros groupes et des petites structures indépendantes, BBDO propose une alternative. « Nous avons la puissance du groupe, et nous orchestrons une nouvelle forme d’agilité » . « Notre meilleur avantage, c’est que l’on a du plaisir à produire » .

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.