premium 1
premium 1 mobile
Un projet architectural imagine la réunification des deux Corées

Ce projet architectural imagine la réunification des deux Corées

Le 29 nov. 2017

Pensé par le designer Soyoun Kim, le concept Blue Neutralized Zone (BNZ) entend recréer du lien entre les deux pays via l’installation de zones de rencontres et de pavillons frontaliers. Utopique ?

En référence à l’abréviation DMZ (zone coréenne démilitarisée), le projet BNZ (Blue Neutralized Zone) entend capitaliser sur cette mince bande de terre neutre servant de zone de tampon entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Créée en 1953, cette dernière fait pourtant l’objet d’une surveillance accrue de part et d’autre de la frontière.
Vestige de la Guerre Froide et symbole d’une trêve qui n’a jamais eue lieu, c’est juste ici que l’artiste Soyoun Kim, basé aux Pays-Bas, voudrait bâtir son projet de pavillons bleus ciel ; couleur de la paix, du logo de l’ONU mais aussi du drapeau commun sous lequel les deux pays s’étaient unis le temps d’une cérémonie, lors de l’ouverture des JO de Sidney en 2000.

projet bnz Corée projet bnz Corée

 

25 pavillons répartis le long de la frontière sur 250km

« Les pavillons transformeraient certains symboles de conflit, comme les tunnels d'infiltration et les haut-parleurs de propagande, en de nouveaux symboles d'un avenir pacifique. », peut-on lire sur le site de l’artiste. Une façon de redéfinir la relation entre les deux pays tout en invitant les visiteurs à coexister harmonieusement via 25 « attractions » différentes réparties le long de la zone neutre. « Ici, les visiteurs des deux côtés pourraient rencontrer une histoire et une culture communes, apprendre à embrasser les différences au lieu de les amplifier. Cette nouvelle architecture pourrait ainsi aider à construire un meilleur paysage politique. », lit-on plus loin.

 

BNZ(Blue Neutralized Zone) Project

Une agence de voyage fictive pour encourager la découverte des deux cultures

Au programme : un café, un restaurant, une aire de jeux pour enfants et même une agence de voyage fictive qui possède son propre site et vous propose de « planifier » votre voyage, au pays des deux Corées. Parmi les 25 bâtiments, on retrouverait également un sanctuaire religieux, un mémorial, un parc d’attractions, un salon de coiffure et même un musée.

Présenté lors de l'exposition des diplômés de la Design Academy Eindhoven, le projet faisait partie d’une série de conférences explorant les façons dont designers et concepteurs peuvent influer sur certains enjeux géopolitiques. Si BNZ n’est pas près de voir le jour, l’initiative n’en demeure pas moins belle et louable !

projet bnz Corée projet bnz Corée projet bnz Corée projet bnz Corée projet bnz Corée projet bnz Corée projet bnz Coréeprojet bnz Corée

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.