Portrait de Laurent Daufès, game designer et CEO de InMediaVita

Laurent Daufes
© DR

Laurent Daufès est membre de L’ADN Le Shift, le collectif du media L'ADN, son prolongement humain.

L'ADN Le Shift est né de la volonté de vous inviter à vivre ce que nous vivons en tant que média.

 

Qui êtes-vous ? Quelques mots sur votre parcours

Laurent Daufès : Je suis un game designer atypique qui fait jouer les gens pour leur apprendre des choses sans s'en rendre compte.

 

3 dates qui ont provoqué votre déclic climatique ?

L.D. : -14 mars 1978 : 1ere diffusion de Albator à la télévision et sa vision sombre de la Terre abandonnée

-1979 :   première fois que je vois Soleil Vert de Robert Fleischer, et cela me fait regarder mon grand père différemment

- 5 juin 1992 : 1ère conférence de Rio, sujet de mon mémoire de communication pour le conseil de la Terre

 

Les 3 romans, essais, bd, film, série, documentaires… qui vous ont retourné ?

L.D. : -Le film Soleil Vert de Robert Fleischer, tellement prémonitoire.

-Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, un chef d'oeuvre.

-La série Lovercraft Country car elle réinvente totalement le genre horrifique à travers le prisme du racisme dans les années 60 aux USA façon Jordan Peele.

 

L'engagement que vous avez réussi à tenir ?

L.D. : Arrêter de fumer 2 paquets et demi par jour...jusqu'à présent.

 

La résolution que vous avez du mal à mettre en place (mais vous ne désespérez pas) ?

L.D. : Ne presque plus prendre l'avion

 

Vos 3 secrets pour soigner votre solastalgie ?

L.D. : -Manger avec gourmandise, respirer la nature avec gourmandise

-Inventer de nouveaux jeux pour créer de l'espoir et de l'engagement

-Je participe à changer les choses...donc agir me soigne.

La solution ou la personnalité qui vous a le plus inspirée…

L.D. : Philip K. Dick et Greg Egan car pas de limite à l'imagination pour expliquer le monde et sa perception et cela inspire nos jeux.

 

Vos raisons d'espérer ?

L.D. : On assiste à un lent déclin de la population générale qui vieillit, si on ne pousse pas à la reproduction à tout prix et qu'on arrête la croissance à tout prix... mathématiquement on devrait être moins... d'où de l'espoir.

 

Vos projets pour ces prochaines années ?

L.D. : Des jeux, des jeux des jeux. Un jeu encore plus grand pour plus de personnes sur les catastrophes naturelles et les risques sismiques en Guadeloupe et ailleurs.

 

Si vous deviez résumer votre raison d’être ?

L.D. : "Si la vie n'a aucun sens, rien ne nous empêche d'en trouver un..." disait Alice de Lewis Carroll. Je suis parfaitement d'accord : donnons du sens à nos vies et en accord avec les autres pour le meilleur et pour le bien..

 

Vivez des expériences imaginées par L’ADN, et construisez votre réseau d’acteurs du changement.
Vous souhaitez rejoindre le collectif L’ADN Le Shift ?
Découvrez le programme de l’année et écrivez-nous ici pour nous faire parvenir votre candidature !

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.