Portrait de Christelle Tissot, CEO & Founder de mūsae

Capture d’écran 2022-11-24 à 09.47.13

L’ADN Le Shift est né d’une volonté de vous inviter à vivre ce que nous vivons en tant que média : vous connecter à ces pôles d’énergie de l’époque, initier les rencontres, faire naître d’authentiques conversations, et créer des relations durables. Aujourd’hui, en pleine crise sanitaire mondiale, nous avons besoin plus que jamais de créer du lien, de nous rencontrer et de vous présenter celles et ceux qui pensent et font le monde de demain. Un portrait, une rencontre.

 

Qui êtes-vous ? Quelques mots sur votre parcours

Christelle Tissot : Hello, je suis Christelle, la fondatrice de mūsae, le premier média sociétal qui dédramatise et démocratise la santé mentale pour les 18/35 ans : www.musae-tomorrow.com.

Après avoir passé plus de 10 ans dans la communication et les médias, notamment chez VICE France, j’ai eu envie de créer mon propre porte-voix sur la santé mentale avec au cœur les valeurs d’engagement, d’inclusion et d’utilité.

 

3 dates qui ont provoqué votre déclic climatique ?

C.T. : Je n’ai pas eu de date clé. Cela a été progressif. Je viens de la montagne et j’ai pu observer avec effroi le réchauffement climatique doucement mais sûrement laisser son empreinte sur la Mer de Glace à Chamonix.  En quelques années, sa couleur est passée du blanc immaculé à gris et sa taille a diminué. Les habitant·e·s là bas vivent ce qu’on appelle la solastalgie. C’est ce sentiment d’angoisse laissé par la prise de conscience de la dégradation de la planète. 

 

Les 3 romans, essais, bd, film, série, documentaires… qui vous ont retourné ?

C.T. : -Zyed Et Bouna, de Gwenaël Bourdon et Siyakha Traoré. C’est un livre qui retrace l’histoire vraie de la mort brutale de deux jeunes à Clichy-sous-Bois en 2005. Leur mort de avait déclenché trois semaines d'émeutes qui avait divisé et stigmatisé toute une partie de la population française. L’inclusion sociale est un sujet de coeur pour moi en lien. Et l’histoire des banlieues ou de ce qu’on appelle la zone me touche et me révolte à la fois.  

-La série américaine Succession sur l’empire médiatique de Rupert Murdoch, ah non oups pardon c’est une fiction. 

-Stigmates de Erving Goffman, un ouvrage de sociologie qui est pionnier sur les liens tenus entre la santé mentale et l’inclusion sociale (toujours). 

 

L'engagement que vous avez réussi à tenir ?

C.T. : Celui de garder la pêche quoi qu’il arrive, et c’est déjà pas mal

 

La résolution que vous avez du mal à mettre en place (mais vous ne désespérez pas) ?

C.T. : Arrêter de fumer

 

Vos 3 secrets pour soigner votre solastalgie ?

G.V-B. : -Choisir mes sources d’informations, je prvilégie celles qui sont constructives plutôt qu’alarmistes

-Agir au quotidien

-Retourner à mes sources pour me reconnecter à la nature

La solution ou la personnalité qui vous a le plus inspirée…

C.T. : Frida Kahlo sans aucun doute

 

Vos raisons d'espérer ?

C.T. : Je serai toujours convaincue que l’humain est profondément bon, si on lui en donne les moyens et l’espoir.

 

Vos projets pour ces prochaines années ?

C.T. : Faire grandir mūsae pour en faire le point de départ d’un mouvement culturel en faveur de la déstigmatisation et de l’accessibilité de la santé mentale.

 

Si vous deviez résumer votre raison d’être ?

C.T. : Partager les maux et transmettre de belles histoires pour réenchanter demain

 

Christelle Tissot est membre de L’ADN Le Shift.
Vivez des expériences imaginées par L’ADN, et construisez votre réseau d’acteurs du changement.
Vous souhaitez rejoindre le collectif L’ADN Le Shift ?
Découvrez le programme de l’année et écrivez-nous ici pour nous faire parvenir votre candidature !

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.