habillage
Ils font Shifter l'époque
Arnaud Pagès - Le 27 mars 2020
Jérôme Cohen - Photo Napo
© DR

Portrait de Jérôme Cohen, fondateur d'Engage

Après avoir été chanteur, consultant en stratégie sur les questions d'innovation sociale et directeur du Women’s Forum, Jérôme Cohen a fondé Engage il y a 5 ans, une organisation qui accélère l'implication des individus et des entreprises dans les grands défis du 21ème siècle.

L’ADN Le Shift est né d’une volonté de vous inviter à vivre ce que nous vivons en tant que média : vous connecter à ces pôles d’énergie de l’époque, initier les rencontres, faire naître d’authentiques conversations, et créer des relations durables. Aujourd’hui, en pleine crise sanitaire mondiale et confinés chez nous, nous avons besoin plus que jamais de créer du lien, de nous rencontrer et de vous présenter celles et ceux qui pensent et font le monde de demain. C’est pour cette raison que nous avons souhaité publier, en cette période inédite, les portraits des premiers membres de L’ADN Shift. Un portrait, une rencontre.

Le changement, ça veut dire quoi pour vous ?

Jérôme Cohen : Ce dont nous avons besoin, c'est d'un changement radical. Il faut inverser nos priorités et transformer la façon dont nous faisons société. Il faut repenser ce qui est notre destination en tant qu'individus. Pourquoi et comment est-on au monde ? Comment nous reconnectons-nous à notre ambition première ? Cela vaut pour les individus comme pour les entreprises.

 

C'est pour cette raison que vous avez rejoint L'ADN Le Shift ?

J.C. : Engage est partenaire de l'ADN. J'apprécie ce que la revue développe, avec une orientation plus sociétale que technologique. L'approche du Shift est intéressante car elle est multi-disciplinaire. Fonder un collectif, c'est mettre en place un catalyseur et un lieu ou l'on peut à la fois se recharger en énergie et se frotter à des visions différentes. Nous avons tous des profils variés mais nous sommes animés par la même ambition, celle du changement. Il est toujours utile de mélanger les mondes pour faire en sorte que les réflexions et les initiatives ne soient pas silotées.

 

Que manque-t-il aujourd'hui pour activer le changement ?

J.C. : Il faut la pédagogie d'un changement qui soit profond. Ça ne peut pas être homéopathique. Le changement ne peut pas se résumer à une adaptation à la marge, ni à un business model plus vert. La radicalité, c'est revenir à la racine de ce qu'on est et de ce qu'on fait. Ce n'est pas simplement une adaptation du système. Il faut entièrement le reprogrammer avec cette question de fond : pourquoi les entreprises existent-elles ?

 

Au delà des entreprises, c'est l'ensemble de la société qui doit évoluer. Comment y parvenir ?

J.C. : Tout ça passe d'abord et avant tout par un changement personnel en tant qu'individu, en tant que salarié, en tant que citoyen, dans la sphère personnelle comme collective. Il s'agit de changer pour changer le monde. Pour cela, il faut de la pédagogie et de l'éducation tout au long de la vie, et ce dès le plus jeune âge. La complexité de la société va croissante. Il ne faut pas croire qu'il suffit d'étudier jusqu'à 20 ans pour être un citoyen en condition d'agir consciemment. Ce n'est pas vrai.

 

A titre personnel, qu'est-ce que vous avez déjà changé et qu'allez-vous changer en 2020 ?

J.C. : Comme toute personne, je suis en évolution. J'essaye d'être moins dans le jugement de l'autre et de développer mon sens critique pour ne pas tomber dans les raccourcis ni dans la facilité, quand la complexité de ce que nous traitons est immense. Ça me paraît vraiment essentiel. Ce qui est certainement le plus difficile, c'est de modifier le rapport que l'on a au monde et à l'autre. C'est ça qui est au coeur de tout. Ce que je veux cultiver et ce sur quoi je ne ferai jamais de compromis, c'est la quête de la joie. Je recherche cette trajectoire de changement, à la fois joyeuse et fondamentale.

 

Jérôme Cohen est membre de L’ADN Le Shift - le collectif des Nouveaux Mutants.
Vivez des expériences imaginées par L’ADN, et construisez votre réseau d’acteurs du changement.
Vous êtes également un acteur du changement et vous souhaitez rejoindre le collectif L’ADN Le Shift ?
Découvrez le programme de l’année et écrivez-nous ici pour nous faire parvenir votre candidature !

Arnaud Pagès - Le 27 mars 2020
À lire aussi