1. Accueil
  2. Tech à suivre
  3. Voiture autonome
  4. Prends ça, Tesla : le premier taxi autonome est français !

Prends ça, Tesla : le premier taxi autonome est français !

Voiture autonome Nayva
Introduction
Présenté mardi, le taxi sans chauffeur de la startup lyonnaise Navya entre en phase d’essai à Paris. De quoi concrétiser l’avènement des véhicules autonomes dans la capitale française.

Ils sont 100% électriques, 100% français et devraient être livrés dès le troisième trimestre de 2018, au prix de 250 000 euros. Les véhicules autonomes de Navya seront « les premiers robots-taxis à être commercialisé dans le monde », affirmait Christophe Sapet, directeur de de la startup, lors de la présentation du modèle à la Cité du Cinéma.

Leur ambition ? Décongestionner la circulation des centres urbains pour en fluidifier le trafic.

Baptisés « Autonom Cabs », ces véhicules peuvent accueillir jusqu’à 6 personnes et peuvent manœuvrer de façon totalement autonome dans les rues d’une capitale. À bord, passagers et passagères pourront même bénéficier de visites interactives de la ville, écouter les playlists musicales de leur choix et même commander leurs places de cinéma ou leurs tickets d’entrée pour accéder à certains musées.

Connectés, les taxis arboreront une dizaine de capteurs intelligents censés assurer leur bon fonctionnement et la sécurité des passagers. S’ils peuvent atteindre une vitesse de 90km/h, leur vitesse moyenne de croisière est de 50 km/h. L’extérieur des véhicules se pare également d’un bandeau lumineux qui leur permet de communiquer avec le monde extérieur, et notamment avec piétons et cyclistes.

nayva voiture autonome

À noter que la startup gère l’ensemble de sa production en interne et qu’elle construit ses véhicules en entier, logiciels comme composantes robotiques. Mais Navya n’en est pas à son premier coup d’essai puisqu’elle inaugurait récemment un système de navettes autonomes pour Las Vegas, faisant de la ville américaine la première de l’histoire à offrir à ses habitant(e)s un trajet (certes minime) en véhicule autonome sur des routes passantes et en trafic réel.

 Nayva voiture autonome

Enjeux majeurs du futur de la mobilité, les véhicules autonomes sont au cœur de nombreuses opérations de R&D dans le monde. Waymo, filiale de Google, annonçait aujourd’hui que ses véhicules autonomes circulent sur les routes américaines depuis des semaines, allant toujours plus loin dans leurs phases de test. Même Tesla se targuait récemment de repousser les limites de l’autonomie avec son logiciel Autopilot.

Du côté de Navya, une trentaine de véhicules ont déjà été commandés. Il n’y a plus qu’à attendre 2018 pour les voir rouler !

2dpic le 9 novembre 2017 / Répondre

Sa serai bien si une seul personne pourrait utiliser un taxi autonome,et de pouvoir l’utiliser sans permis surtout

delph92 le 9 novembre 2017 / Répondre

Titre par très fair-play! Une dent contre Tesla?

Noun0 le 9 novembre 2017 / Répondre

Il n’y a plus qu’à discipliner les piétons et cyclistes, sinon il risque de reculer plutôt que d’avancer … 😊

Jeff B le 9 novembre 2017 / Répondre

Félicitations, on aime une France qui gagne! et particulièrement dans des domaines qui privilégient la santé, l’écologie et la mobilité!

gm75 le 10 novembre 2017 / Répondre

Ça serait bien ?
Ce sera bien le cas qu’on se rassure !
Jusqu’à preuve du contraire une seule personne peut prendre un taxi et n’a pas besoin de permis de conduire pour cela :-)

alainda.net le 12 novembre 2017 / Répondre

Etes-vous sûrs que c’est une bonne idée de mettre les chauffeurs de taxis au chômage ?
Pour quel bénéfice ?

Mickael le 12 novembre 2017 / Répondre

Et rien sur les emplois qui seront perdus /créés?

Vincent_35 le 14 novembre 2017 / Répondre

Apparement en plus des chauffeurs, les designers aussi sont au chômage… J’ai les yeux qui saignent 😢

Totau le 17 novembre 2017 / Répondre

Heureusement que l’invention de la voiture n’a pas été stoppée par des arguments comme “les caléchiers et maréchaux-ferrants vont se retrouver au chômage”…

Ajouter votre commentaire