1. Accueil
  2. Médias mutants
  3. Radio et son
  4. Amazon fâche les pro-Trump

Amazon fâche les pro-Trump

Amazon fâche les pro-Trump
Introduction
Une fausse station de radio créée pour promouvoir la saison 3 de sa série « The Man in the High Castle », et voilà qu’Amazon s’attire les foudres des partisans de Donald Trump !

Tirée du thriller de Philip K. Dick, la série « The Man in the High Castle » nous plonge dans un monde dystopique où les forces de l’Axe ont gagné la Seconde Guerre mondiale. En 1962, l’Amérique est sous le joug du fascisme : la côte Est appartient à l’Allemagne nazie, la côte Ouest est entre les mains d’un Japon impérialiste.

Pour teaser l’arrivée de sa troisième saison et dans le cadre du festival SXSW à Austin, les équipes d’Amazon ont lancé « Resistance Radio », une fausse station de radio en ligne qui diffusait des messages fictifs de résistance et d’espoir censés remonter le moral des Américains, toujours en proie à leurs envahisseurs.

resistance-radio

Le hashtag #ResistanceRadio s’est rapidement propagé sur la toile et a eu l’effet d’une bombe, notamment auprès de certains partisans de Donald Trump. Croyant, à tort, qu’il s’agissait d’une radio anti-Trump, certains internautes ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux.

Très vite, la controverse se transforme en guerilla sur Twitter et certains opposants de Trump rejoignent le mouvement.

Après avoir demandé à Amazon de suspendre la campagne, le Gouverneur et le Maire de New-York, Andrew M. Cuomo et Bill de Blasio, ont décrété que ce type de promotion était « irresponsable » et qu’il s’agissait d’un manque de respect envers les survivants de l’Holocauste, leurs famille et les New-Yorkais en général. Ce à quoi un porte-parole d’Amazon répondait via NRP :

« Amazon Studios crée des programmes subversifs de haute qualité censés stimuler le débat. ‘The Man in the High Castle’, basé sur un roman acclamé, explore l’état de nos libertés si nous avions perdu la Seconde Guerre mondiale. Comme ‘Transparent’ et le film ‘Chi-Raq’, les histoires dont notre société se préoccupe touchent souvent à des sujets importants et provocateurs. Nous continuerons donc d’apporter ce genre de contenu à nos clients. »

Ajouter votre commentaire