Meghan Markel et Prince Harry

Stéphane Bern coiffé au poteau par une IA au mariage de Meghan Markle et du prince Harry

Le 14 mai 2018

La chaîne de télévision Sky News va utiliser la reconnaissance faciale pour identifier les invités lors du mariage du prince Harry et de Meghan Markle. Une première.

Stéphane Bern n’a qu’à bien se tenir. La chaîne de télévision londonienne Sky News a annoncé avoir « embauché » un commentateur capable de reconnaître n’importe lequel des 600 invités au mariage princier qui aura lieu le 19 mai prochain dans la chapelle Saint Georges à Windsor. Ce journaliste un peu spécial est en fait une intelligence artificielle qui utilise la technologie Rekognition d’Amazon. En plus de reconnaître le visage des invités à leur arrivée, l’IA indiquera des éléments de biographie supplémentaires sur un service dédié, Who’s Who Live. Les téléspectateurs pourront à tout moment revenir en arrière dans la vidéo. Le service sera disponible sur une application mobile et en ligne.

 

« Cette nouvelle fonctionnalité permet aux spectateurs du mariage royal d’avoir un meilleur aperçu de l’un des plus gros événement en direct de l’année, et ce où qu’ils soient », explique David Gibbs, directeur du digitale et des produits sport chez Sky News, dans un communiqué de presse. C’est la première fois qu’un média utilise la reconnaissance faciale lors de la diffusion d’un événement en live. En plus d’Amazon, Sky News s’est associé à d’autres startups de data et d'ingénierie.

L’utilisation de l’intelligence artificielle risque fort d’être un atout supplémentaire pour la chaîne de télé anglaise. Le média sera au côté de quelques 5 000 membres de médias accrédités pour couvrir l’événement, selon le Washington Post.

L’importance de l’événement justifie une couverture médiatique d’envergure. Il n’en reste pas moins qu’il existe un flou autours du droit à l’image « augmentée » pour les participants à l’événement. Par ailleurs, l'IA établira-t-elle à coup sûr la bonne correspondance entre un invité et ses data ? Si en Chine, la reconnaissance faciale a permis l'arrestation d'un suspect au milieu d'une foule de 50 000 personnes, l'IA n'est pas toujours fiable. En août dernier, lors du carnaval de Notting Hill, le même genre de technologie avait établi 35 mauvaises correspondances et un homme innocent avait même été arrêté par les services de police. La carrière de Stéphane Bern a peut être encore de beaux jours devant elle...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour