Damart innovation

Damart réinvente le tissu intelligent

Le 4 juill. 2017

Damart, ringard ? Au contraire : née d’une innovation, le Thermolactyl, la marque ne cesse de réinventer, et présente sa nouvelle collection signée Chantal Thomass.

Petit rappel chronologique.

A l’origine de Damart, il y a les frères Despatures et leur invention de génie : le Thermolactyl. Sylvie Ducept, ingénieur innovation R&D chez Damart, explique que le tissu magique – qui permet de gagner 25% de chaleur par rapport à d’autres textiles plus classiques pour un même poids – est issu d’une R&D poussée. « Nous allons chercher des fibres dans le monde entier, pour les combiner et créer des fils exclusifs que nous faisons ensuite tricoter dans nos usines ». Un produit maîtrisé de A à Z, donc, et loin d’être réservé à vos grands-mères un peu frileuses : la marque continue d’innover et de se réinventer.

Damart en a fait la démonstration à l’occasion du Look Forward Fashion Tech Festival, organisé à la Gaîté Lyrique.

Chantal Thomass : « Faire des pièces qui ne soient pas des sous-vêtements »

Agatha Colin, Directrice de la marque, rappelle que l’innovation chez Damart intervient aussi au niveau de la com’ et des co-branding. Chantal Thomass, avec qui la marque avait déjà collaboré l’an passé, revient pour une collection hivernale avec des pièces destinées à être montrées. « Aujourd’hui, je travaille presque exclusivement en lingerie. Cette fois-ci, l’ambition était de faire du prêt-à-porter. Robes, pantalon, jupe… J’ai découvert des matières formidables, qui m’ont permis de m’amuser. J’ai par exemple proposé un perfecto en Thermolactyl ! ». La créatrice s’approprie le tissu et le décline avec ses codes : nœuds, dentelles, froufrous, cols…

Par ailleurs, pour chaque produit vendu, 1€ sera reversé à l’association Toutes à l’école, que représente Chantal Thomass.

Les blogueuses s’emparent de l’Amortyl

Amortyl, ce sont des semelles brevetées qui absorbent les chocs et vibrations à hauteur de 30% par rapport à une semelle classique.

La marque a confié ses baskets aux ambassadrices de la marque, les blogueuses Accro de la Mode, Fasiløl et Une souris dans mon dressing, qui ont proposé des designs personnalisés.

Thermolactyl Sensitive : le vêtement devient un soin

La plupart des tissus qui gardent la chaleur présentent plusieurs inconvénients : moiteur, dessèchement de la peau… « Nous avons trouvé un mélange qui permet un bon niveau d’hydratation de la peau, en créant un micro-environnement », explique Sylvie Ducept. Pour ce faire, aucun ajout de produit chimique, mais une combinaison de fibres. « Nos clients sont très demandeurs sur le soin de la peau, et le soin tout court. Nous avons voulu renouer avec nos origines santé ».

 

Un vêtement anti-courbatures

Au sein de la gamme Damart Sport, les équipes ont développé BodyGain, un vêtement pensé pour le running qui réduit les courbatures de 60%. En combinant des fibres chargées de micro-cristaux de céramique à un effet compressif, la circulation sanguine et l’oxygénation des muscles est améliorée.

 

Et un t-shirt pour se rafraîchir, c’est possible ?

Depuis quelques années, les équipes ont créé un tissu labellisé Océalis, fondé sur un mélange de fibres qui permet d’optimiser l’évacuation rapide de la transpiration, et un séchage rapide.

Et demain ?

Le domaine du careware est encore à ses balbutiements. Les équipes de Damart sont bien décidées à s’approprie rle terrain, en développant, pourquoi pas, des sous-vêtements qui permettraient de réduire les douleurs liées à une mauvaise posture. « Nous travaillons actuellement avec le CHRU de Lille pour développer un produit qui puisse avoir de telles propriétés ».
Ressortez vos Damart : l’entreprise est moderne et entend bien le faire savoir…
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour