habillage
premium1
Qui sont les creative technologists ?
© AleksandarGeorgiev via Getty Images

CreaTech : l’amour à trois dans le team créa

ICI Montreuil, L'AFDAS et Pôle Emploi
Le 14 déc. 2018

Le team créatif DA+CR est né dans les années 1950. Tout a changé depuis… sauf lui.  Mais certains ont noté depuis quelques années l’apparition d’un petit nouveau qui vient troubler l’équilibre du couple : le Creative Technologist. Depuis une dizaine d’années, le métier se structure et une première formation voit enfin le jour.

Le Createch : quand les technos travaillent AVEC les créatifs

“Adapt your techniques to an idea, not an idea to your techniques” aurait dit Bill Bernbach (le “B” de “DDB”). Autrement dit, adaptez vos techniques à une idée, et non l'idée à vos techniques ! C’est exactement la raison pour laquelle les missions du Creative Technologist se multiplient aujourd’hui aussi vite que les technologies.

Son rôle ? Rendre les technologies inspirantes et inspirées pour fabriquer des émotions. Un bouton connecté qui rassure maman, un berceau intelligent qui apaise bébé, une sonnette qui crée des rencontres… tous ces cas, régulièrement primés et systématiquement remarqués, illustrent leur savoir-faire.

Nourris par les technologies, les créatifs les inspirent : les “CreaTech” échangent avec eux, rentrent dans l’idée et l’emmènent plus loin. Ils sont sur la même longueur d’onde que les créatifs. Ce ne sont pas des développeurs créatifs, mais bien des créatifs qui savent coder, souder, connecter, designer, fraiser...

Tout le monde a besoin de faire parler Twitter avec un canapé

Capable de faire parler Twitter avec un canapé ou d’ouvrir un frigo avec SAP, ce métier trouve sa place au cœur de la création : en agence de publicité, de design, mais aussi en agence digitale, événementielle, média… également chez les GAFA comme au sein du Google Creative Lab ou chez les annonceurs avec le pôle Creative Solution de JCDecaux.

 

“Les CreaTech constituent le trait d’union entre des métiers qui se transforment, notamment avec les designers qui structurent les expériences des marques”

Stéphane Maguet / Head of Innovation / We Are Social

Cette propagation souligne le besoin partagé par tous ces acteurs : mêler et détourner les technologies pour les mettre au service de la marque et changer la vie des gens.

CreaTech : plus de 100 postes en France et des offres qui se multiplient

Plus spécifiquement, trois phénomènes expliquent pourquoi le métier se propage aujourd’hui et devient davantage visible : le besoin d’utilité des marques en premier lieu, avec pour corollaire la migration vers le “temps long” de l’expérience de marque et bien sûr l’éternelle course à la créativité, qui reste la valeur ajoutée des agences.

C’est pour cela que les CreaTech sont aujourd’hui une centaine en poste, et plus de 60 offres d’emplois ont été publiées depuis 2016… sans que les RH n’aient de fiche de poste toute prête.

Cela est lié aux fondateurs de la discipline. Autodidactes ou sur-diplômés, ingénieurs & artistes, designers & développeurs… il n’y a pas de diplôme pour apprendre ce métier, mais une colonne vertébrale composée d’une insatiable curiosité pour les gens et les technologies, et la furieuse envie de Faire et d’expérimenter.

C’est pour cela qu’ils sont rarement au bureau. Ils sont dans un fablab, une menuiserie, une matériauthèque, à la Maker Faire… en recherche permanente de nouvelles solutions, matières, experts, usages… et c’est le mélange de ces savoir-faire qui fait leur valeur.

“C'est un métier qui est le symbole de notre époque ultra connectée et digitalisée, mais qui a besoin de se retrouver dans du concret. C'est un métier qui peut être le parfait trait d'union entre héritage, savoir-faire et innovation.” explique Remy Doehaerd, COO de M&C Saatchi One.

La montée en puissance du métier induit le début de sa structuration… et qui mieux que les makers pour accompagner le mouvement ?  C’est pourquoi, dans le cadre de l’appel à projets POEC numériques de Pôle emploi, nous avons lancé la 1ère formation pour Creative Technologist à ICI Montreuil, grâce à l’AFDAS, Pôle Emploi et au Plan Investissement Compétences du Gouvernement, permettant à 12 personnes de niveau infra bac de s’insérer dans ce nouveau métier.

Xavier Modin / Make ICI


Make ICI est le 1er réseau de manufactures partagées, permettant aux entrepreneurs du Faire (artisans, artistes, designers…) de créer, prototyper & partager les savoir-faire à Montreuil et Marseille.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.