1. Accueil
  2. Tech à suivre
  3. Biotech
  4. Et Dieu créa le troisième pouce

Et Dieu créa le troisième pouce

The Third Thumb
Introduction
Une étudiante a mis au point un troisième pouce motorisé qui peut aider son utilisateur à optimiser ses capacités biologiques.

Que feriez-vous avez un sixième doigt ? Ou plutôt, que feriez-vous d’un troisième pouce ?

The Third Thumb

C’est la question que s’est posée Dani Clode, étudiante au Royal College of Art de Londres, dans le cadre de son projet de fin d’études : une prothèse bionique bien particulière.

Baptisé The Third Thumb, l’appareil est une extension motorisée de la main qui peut aider tout un chacun à repousser ses limites physiques et qui n’est pas uniquement réservé aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.

 

« L’origine du mot “prothèse” vient des termes “ajouter, mettre sur” ; pas de “réparer” ou de “remplacer”, mais “d’étendre” », explique Dani Clode. « The Third Thumb s’inspire de la racine même du mot, explore l’augmentation humaine et vise à imaginer les prothèses comme de véritables extensions du corps », poursuit-elle.

The Third Thumb

Presser un citron d’une main, trouver des accords plus complexes à la guitare, attraper un ballon de basket avec l’aisance de Magic Johnson… le champ des possibles parait illimité.

Contrôlable par le mouvement des pieds via des capteurs de pression intégrés dans les chaussures, The Third Thumb exploite également les connexions entre les mains et les jambes, fréquemment sollicitées, notamment lorsque nous sommes amenés à conduire, à jouer du piano ou à faire du sport.

The Third Thumb

Afin de mimer la dynamique de nos pouces « naturels », l’étudiante a construit la prothèse à partir de filaments de plastique flexibles imprimés en 3D. À terme, elle envisage même d’utiliser l’impression 3D afin d’adapter la conception de la prothèse à différentes tailles de main.

Un vaste programme qui n’est même pas à l’aube d’être commercialisé mais qui laisse songeur quant aux usages futurs qu’il nous reste à découvrir.

Un troisième pouce pour l’homme, un grand pas pour l’humanité ?

Ajouter votre commentaire