bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
télévision posée dans la rue

Top 9 des médias qui changent la donne

Le 9 janv. 2018

Fatigué·e du conformisme de l'info mainstream ? Neuf médias pas comme les autres proposent cinq alternatives à suivre.

The Conversation, l'expertise universitaire au service de l'exigence journalistique

Déclinaison française d’un site australien implanté au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Afrique, tous les contenus de The Conversation sont exclusivement produits par des universitaires dans le but d’enrichir le débat public d’une expertise solide et d’une pensée argumentée.

  • Audience : 35 millions de lecteurs par mois
  • Créé en 2015 et en France par Didier Pourquery et Fabrice Rousselot
  • Articles gratuits et diffusés sur 22 000 sites d’informations à travers le monde
  • Facebook : 17 000 – Twitter 15 800

Les Croissants, la matinale radio personnalisée

Lassé des matinales classique, l'ingénieur Stanislas Signoud travaille d'arrache-pied pendant plusieurs mois sur une application au concept inédit : une matinale que l'on peut personnaliser selon ses goûts. Résultat ? Un programme de 20 minutes avec des chroniques, des reportages et l'indispensable météo. Le concept a séduit les internautes avec plus de 36 000 € récoltés (146% de l'objectif fixé) lors de sa campagne de financement participatif.


Explicite, journalistes associés

La chaîne a été créée par une cinquantaine de journalistes d’iTélé partis suite à la grève les opposant à Vincent Bolloré. Ils revendiquent : « Nous voulons nous remettre au service des gens et retrouver le lien avec eux sur les réseaux sociaux. »  Explicite a été lancée le 20 janvier 2017, jour de l’investiture de Donald Trump. Tout un symbole ! Diffusée uniquement sur les réseaux sociaux, la chaîne produit essentiellement des reportages vidéo sur le terrain. Le site a cependant signalé fin 2017 la fin de ce modèle gratuit pour devenir payant via un abonnement. Rendez-vous au printemps 2018 avec un nouveau site et une application. À suivre donc.


  • Créée en 2017 par Olivier Ravanello, président de l’association
  • Twitter 45 600 – Facebook 41 200
  • Gratuit jusqu'à présent. Abonnements disponibles au printemps

Le Quatre Heures, le slow média

Chaque premier mercredi du mois, à 16 heures, Le Quatre Heures délivre des reportages long format et multimédias. Des sujets originaux, sous le radar du bruit médiatique : le récit de la vie de Mei, prostituée chinoise du quartier de Belleville, celui des ouvrières licenciées de l’usine Jeannette, une plongée dans la cité de la Coudraie ou dans la confrérie des charitables qui, à Béthune, aident au service funèbre des plus démuni·e·s…


8e étage, un étage au-dessus de l'actualité

Un magazine numérique qui, chaque jour, produit son lot de brèves, d’articles et de reportages touchant tous types de sujets, sur tous les continents, un étage au dessus. 8e étage est loin, très loin du flux de l’actualité : Touba, un califat islamique en plein Sénégal laïque, à Buenos Aires les footballeuses taclent le machisme, Milan capitale mondiale du tri


La Relève et La Peste, je pense donc je gêne

Éveiller les consciences citoyennes ! « Des plus grandes dérives capitalistes aux traités les plus secrets, nous essaierons de vous faire comprendre comment fonctionne notre société. » Rien que ça… La Relève et la Peste est un projet financé par une campagne sur KissKissBankBank, et qui se décline sur le Net et sur une superbe revue papier.

magazine la Relève et la Peste


Mediacités, l'investigation en région sans concession

Présent à Lille, puis Toulouse, Lyon et Nantes, Mediacités veut donner ses lettres de noblesse à l’investigation locale. « Nous croyons que la presse doit jouer un rôle de contre-pouvoir au niveau local. Lutter contre la constitution de baronnies, déverrouiller les systèmes quels qu’ils soient et endiguer la défiance généralisée qui mine notre démocratie. » Des enquêtes donc et uniquement des enquêtes. Engagé mais non partisan.

LaTeleLibre, Media citoyen, indépendant et participatif

La TeleLibre… un oxymore selon l'un de ses parrains Jean-Pierre Bacri. Et pourtant, depuis dix ans, elle tourne ! Réalisée par des bénévoles, avec pour objectif premier de former des citoyens aux pratiques journalistiques, la chaîne préfère les chemins de traverses aux grandes artères de l’info. Sa grille de programmes alterne débats citoyens (présidentielle 2017 : « Je ne sais pas quoi faire », l’hyperconsommation, la drague…) et des reportages terrain (flic, un métier de chien ; une maraude en hiver pour Noël…). Très à gauche, mais éclairant pour chacun.

  • Créé en 2007 par John Paul Lepers
  • Facebook 5 700 – Twitter 2 500
  • Gratuite, elle cherche des sponsors !

Fakir, journal fâché avec tout le monde. Ou presque

Vous avez aimé Merci Patron ? Vous ne pourrez pas détester Fakir. À sa tête, le même François Ruffin qui mobilise une équipe de francs-tireurs, potaches mais déterminés, généralement bénévoles mais archi-investi·e·s, qui se battent pour faire remonter du terrain reportages et enquêtes sociales (Ecopla, les ouvriers de Whirlpool...). Tabloïd, bimestriel, Fakir, journal à la gauche de la gauche, fait figure d’ovni dans le paysage de la presse écrite, et son influence ne cesse de croître.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour