Sans titre

POURQUOI : UN AXE DE RECHERCHE ET D'INNOVATION INCONTOURNABLE

Le 2 oct. 2017

Pensé comme une réponse face à l'entrecroisement des crises écologiques, économiques et démographiques, le biomimétisme est une approche en plein essor et à fort potentiel multisectoriel.

11% des français ont déjà entendu parler de biomimétisme. 14% de troisième révolution industrielle. 16% d’économie circulaire….mais 91% de développement durable

(source : NewCorp conseil)

L’agence Newcorp Conseil a réalisé en Décembre 2016 la première étude de notoriété sur le biomimétisme, et les terminologies durable. Si elle est apparue de manière plus récente  dans le vocabulaire, la terminologie de biomimétisme devrait se développer comme un mot incontournable du champ lexical de la transition écologique et de l’innovation.

Pourquoi s'y intéresser maintenant ?

Parce que les approches bio-inspirées se multiplient en raison de plusieurs accélérateurs conjoncturels :
• recherche d’alternatives énergétiques et d’optimisation de performance
• quête d’innovations disruptives
• essor des approches collaboratives
• développement des nanotechnologies
• essor des connaissances du vivant

Elles se multiplient également en raison de l’évolution des mentalités et de l’appréhension politique et sociale de l’environnement;  cette évolution conduit à considérer le vivant comme solution et non plus uniquement comme contrainte, et comme un champ d’excellence de haute technologie et non plus uniquement comme un terreau alimentaire ou énergétique.

Quels acteurs de l'entreprise sont concernés ?

 
  • Les réseaux et directions développement durable/RSE
  • Les directions de la recherche
  • Les directions marketing/communication/stratégie
  • Les réseaux territoriaux
  • Les associations environnementales
  • Les investisseurs et agences de conseil en développement

Quelles grandes entreprises s'y intéressent déjà ?

L’ORÉAL
dans le cadre des objectifs 2020 du programme ‘Sharing beauty with all’. Le biomimétisme est un axe de recherche et d’innovation très important. Ces sujets sont notamment portés au sein du groupe par Laurent Gilbert et Alexandra Palt.

RENAULT
qui envisage la bioinspiration comme source d’innovation technologique pour la filière automobile – notamment dans le cadre de son département de recherche scientifique dirigé par Jérôme Perrin.

DASSAULT SYSTEMES
qui réfléchit à toutes les applications issues du biomimétisme dans le cadre de sa plateforme de business experience 3DExpérience.

EIFFAGE CONSTRUCTION dans le cadre des recherches menées sur la biodiversité.

 
Ces grandes entreprises du secteur industriel sont toutes partenaires du CEEBIOS (le Centre Européen d’Excellence pour le Biomimétisme à Senlis) qui favorise les échanges et coopérations entre scientifiques, grands groupes industriels, ingénieurs et start-ups autour du biomimétisme.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.