habillage
premium1
7-verites-sur-la-prise-de-parole-en-public_v3

Un sac connecté pour accéder à la Fashion Week

Le 16 févr. 2017

La créatrice Rebecca Minkoff a conçu des sacs dont les étiquettes intelligentes tombaient à point nommé pour la Fashion Week de Los Angeles. La mode innove !

Rebecca Minkoff a pour habitude de mêler habilement textile et numérique. Au centre de ses projets : l’expérience client.

Au début du mois, elle présentait ses nouveautés à la Fashion Week de Los Angeles. Quelques jours avant le show, elle a lancé en édition très limitée des sacs un peu particuliers… Chaque modèle était vendu avec une étiquette connectée, qui faisait figure de ticket d’entrée pour le défilé une fois scannée.

7-verites-sur-la-prise-de-parole-en-public_v3

Les sacs ont été mis au point en partenariat avec Avery Dennison, une équipe de designers, d’ingénieurs et d’inventeurs en tout genre, qui vient en aide aux marques de l’industrie textile pour proposer des solutions à la pointe de l’innovation… et toujours dans un souci de respecter l’environnement. La styliste s’est aussi appuyée sur la plateforme EVERYTHNG, spécialisée dans les objets connectés.

Une première initiative qui ouvrira la voie à une stratégie plus globale : Rebecca Minkoff a en effet annoncé que tous ses sacs seraient connectés d’ici l’été 2017. Son objectif : proposer des lignes de vêtements et d’accessoires dédiées à une génération qui a grandi avec le numérique.

La technologie permet de créer une identité digitale à chaque produit. Lorsque le consommateur y accède sur le cloud, il a accès à des offres exclusives, des services e-commerce, des sessions de stylisme privées avec Rebecca Minkoff, des recommandations, des vidéos, des invitations aux événements et défilés,…

7-verites-sur-la-prise-de-parole-en-public_v3

Persuadées qu’à terme, tous les produits auront une vie numérique propre, les équipes ont à cœur d’être pionniers sur le territoire des objets connectés et d’offrir un monde d’expériences et de contenus interactifs à leurs clientes… et, on l’imagine, de récolter les données qui vont avec.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.