premium 1
Sans titre(3)

Les mêmes lunettes pour tous les âges

Le 2 févr. 2017

Mauvaise vue, plus besoin d'aller chez l'ophtalmo ! Voici une paire de lunettes intelligentes : la correction des verres s’effectue en temps réel.

C’est peut-être l’idée du siècle. Marre de devoir sans cesse changer de lunettes pour cause de presbytie ? L’équipe du professeur Carlos Mastrangelo, spécialisé en génie électrique et en informatique à l'université de l'Utah, et Nazmul Hasan, doctorant, ont créé des «verres intelligents» composés de lentilles liquides qui ajustent automatiquement la vue des presbytes. Un gage de confort pour ces derniers, obligés de porter des verres bifocaux, ou d’avoir toujours deux paires de lunettes à disposition : une pour voir de près, une autre pour voir de loin.

«La plupart des gens qui portent des lunettes de lecture doivent les mettre et les retirer tout le temps», précise Carlos Mastrangelo, également professeur pour USTAR (Utah Science Technology and Research). « Avec ces lunettes, plus rien à faire. Vous les mettez, et la vision est toujours claire. »

Le professeur Carlos Mastrangelo souffre lui-même de presbytie. Normalement, à l’intérieur de l’œil se trouve une lentille qui s’ajuste en fonction de la distance des objets regardés. Mais avec l’âge, la lentille perd sa capacité à changer de focus. Des problèmes que connaissent également les personnes souffrant d’hypermétropie et de myopie.

Pour pallier au problème, Carlos Mastrangelo et Nazmul Hasan ont créé des verres de lunettes en glycérine, un liquide incolore épais entouré de membranes en caoutchouc souples à l'avant et à l'arrière. La membrane arrière de chaque lentille est reliée à une série de trois actionneurs mécaniques qui poussent la membrane vers l'arrière et vers l'avant comme un piston transparent, en changeant la courbure de la lentille liquide et donc la distance focale entre la lentille et l'oeil.

Sans titre(4)

Avant de les essayer, il est nécessaire de télécharger l’application smartphone dédiée qui calibre les lentilles automatiquement via une connexion Bluetooth. « Les utilisateurs ne devront le faire qu'une seule fois, sauf si leur vue change. Mais en théorie, les utilisateurs n’auront jamais à acheter une autre paire puisque ces verres s'adapteront constamment à leur vue. », précise le communiqué.

Le prototype de cette lunette a été présenté au CES cette année. Carlos Mastrangelo travaille actuellement sur un modèle plus léger et plus stylisé – il est que le proto original n’enlève rien à l’aspect ‘binoclard’ et n'a rien de glamour – Ces lunette devraient être commercialisées d’ici trois ans via l’entreprise  Sharpeyes LLC.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.