habillage
premium1
hologramme dans une voiture

Voitures autonomes : comment les marques investiront notre temps libre

Le 1 déc. 2017

Qui dit « absence de conducteur » dit « anciens conducteurs » en mal d’occupations. Futurs passagers de véhicules autonomes, voilà ce que les marques vous proposent pour tuer le temps.

« L'essor de la voiture autonome va engendrer l'une des plus grandes expansions de temps disponible dédié au divertissement que nous ayons vu depuis longtemps. », affirmait Brian Krzanich, CEO de la marque Intel, dans un récent communiqué. Et pour cause, à mesure que les individus passeront du statut de conducteur à celui de passager, leur temps de connexion à leurs appareils mobiles ne fera qu’augmenter. Pour les marques et alors que l’usage des véhicules autonomes se démocratise, investir cet espace-temps privilégié devient un véritable challenge.
Pour répondre à cet enjeu, Intel annonçait récemment un partenariat stratégique avec Warner Bros. L’objectif, développer des expériences immersives et audiovisuelles au sein même de la cabine des véhicules. Films, séries, émissions télévisées, gaming… les passagers pourront non seulement profiter de leurs contenus préférés mais également expérimenter certains formats en réalité virtuelle et augmentée, explique le communiqué dévoilé lors du LA Auto Show 2017.
Plus loin, Brian Krzanich nous laisse imaginer à quoi cela pourrait ressembler : « Un fan du super-héros Batman pourrait par exemple s’amuser dans la Batmobile dans les rues de Gotham City grâce à la réalité augmentée tout en conservant un point de vue sur le monde extérieur. », observe-t-il avant de préciser que visionner des contenus publicitaires en immersion totale sera également envisageable. Autant de possibilités qu’Intel entend tester sur une centaine de véhicules de son parc d’essai.

Batman en réalité augmentée dans une voiture autonome

En matière de réalité alternative, Intel est loin d'être la seule marque à se positionner sur le coup. En 2016, Peugeot, Hyundai, Toyota et Jaguar travaillaient déjà sur des projets de pare-brise intégrant de la réalité augmentée. Bentley était même allé jusqu'à imaginer un concept de majordome holographique à destination des passagers les plus aisés !
« Alors que les possibilités de divertissement en cabine sont amusantes à imaginer, l'ultime test pour l'avenir des voitures autonomes sera de convaincre les passagers. La technologie n'aura d'importance que si les passagers se sentent à l’aise et en confiance. », rappelle plus loin le CEO.

Un enjeu sous-jacent qu’Uber s’est récemment approprié. Dans un brevet publié sur le Bureau américain des brevets et des marques de commerce, la marque de VTC présentait une solution de stimulation sensorielle pour pallier le mal des transports dont pourraient souffrir les passagers de voitures autonomes, notamment lorsqu’ils vaquent à leurs occupations sur leur smartphone.

Autant d’initiatives qui posent la question du rôle des marques dans la démocratisation des usages de la voiture autonome, comme dans leurs apports en matière de divertissement et de bien-être !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.