premium1
premium1
BabelOn

Exit les cours d’allemand avec ce traducteur du futur

Le 23 juin 2017

La startup BabelOn ambitionne de traduire vos propos en gardant votre identité vocale.

Oubliez les voix robotiques rendues célèbres par Google Traduction et assimilés. La startup BabelOn planche depuis 13 ans sur l'élaboration d'une technologie capable de traduire vos propos tout en gardant votre identité vocale. Le prototype, désormais finançable via le site de financement participatif Indidiegogo, promet de reproduire le rythme, le ton, l'accent ou encore l'émotion de votre voix. Tout ce qui participe, en somme, à la compréhension d'un interlocuteur. « Votre voix est comme une empreinte digitale, c’est votre signature personnelle, et elle ne peut être remplacée », résume dans une vidéo de présentation Daisy Hamilton, cofondatrice de BabelOn.

Pour profiter de cette petite prouesse, il faudra toutefois vous rendre à San Francisco, où est implanté le studio d'enregistrement de BabelOn. Du moins pour le moment, car l'entreprise prévoit potentiellement d'en ouvrir un autre à Los Angeles, selon la demande. Et pour ceux qui ne voudraient pas attendre, BabelOn propose un vol pour San Francisco à toute personne ayant contribué au projet à hauteur de... 5 000 $ !

Depuis cet enregistrement, BabelOn crée votre empreinte digitale afin de la transformer en « profil digital ». Ce profil, assure BabelOn, contient assez d’informations pour recréer fidèlement la voix du cobaye.

Car BabelOn ne se contente pas de capturer votre voix. Elle enregistre, aussi, des données provenant de « l’intérieur de votre gorge » mais aussi les mouvements des lèvres, celui de la mâchoire, ou tout autre élément permettant de reproduire le ton unique de votre voix.

Pour le moment, l’entreprise dit vouloir se concentrer sur huit langues : anglais, français, espagnol, allemand, portugais, mandarin, japonais et hindi. Et prévoit d’implanter sa technologie dans divers domaines : divertissement (traduction de films ou de chansons), éducation, commerce, ou encore télécommunication. « Dans cinq ans, promet Daisy Hamilton, chaque pièce de matériel électronique dans le secteur du retail pourrait intégrer la technologie BabelOn. »

A terme, BabelOn souhaiterait également recréer des langues en voie d’extinction. D’ici-là, le premier prototype devrait voir le jour dans 6 mois. Can’t wait !

Ivan Capecchi - Le 23 juin 2017
premium 2
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.