premium1
une femme asiatique se fait maquiller par un robot
© Ekkasit919 via Getty image

4 innovations qui font bouger les lignes de la cosmétique

KPMG
Le 11 avr. 2019

Les marques de beauté se convertissent aux nouvelles technologies. L'intelligence artificielle, l'IoT ou les data volent au secours de la cosmétique. Démonstration en quatre exemples. 

La beauty tech française et américaine avance à pas de géant. Bousculées par les innovations proposées par les start-up, notamment dans le domaine de la vente en ligne, des marques profitent des nouvelles technologies pour imaginer de nouvelles lignes de produits. La preuve en quatre innovations dont certaines ont fait la Une du dernier Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas.

Un patch anti-UV et anti-allergènes

Le dangers des UVs sont-ils les meilleurs arguments de vente pour les crèmes solaires  ? Avec My Skin Track UV, La Roche-Posay propose à ses consommateurs de mesurer leur exposition au soleil, mais également le taux d’humidité, de pollen ou de pollution dans l’air. Plus cher mais plus sophistiqué, le bracelet connecté Ieva (225€) repose sur l’analyse des données obtenues par géolocalisation. De quoi mieux se tenir informé des conditions de notre environnement. 

Des biotechnologies marines

Connaissez-vous la spiruline ? Il s'agit d'un composant obtenu à partir de cyanobactéries ou « algues bleues ». Il est aujourd’hui utilisé comme colorant naturel pour ses pigments ou pour sa teneur en protéines. D’autres molécules marines sont utilisées comme principe actif dans les crèmes matifiantes ou anti-rides pour leur action contre le vieillissement de la peau.

Des apps de diagnostic intelligentes

Après SkinConsult de Vichy, La Roche-Posay a lancé Effaclar Spot Scan, sorte de « Shazam de la peau » selon sa PDG Laetitia Toupet. Ces applications pour smartphone reposent sur des bases de données collectées au préalable par les marques pour évaluer la qualité de la peau. Une simple photo permet d'analyser l’acné, le vieillissement ou encore l’éclat du derme de manière à générer des recommandations de soins. 

Une loupe connectée

Conçue par Neutrogena, Skin 360 est déjà disponible aux États-Unis. La loupe éclairante à clipper sur smartphone permet de scanner son visage et déceler la plus infime irrégularité. De quoi convaincre les consommateurs les moins fidèles de l’utilité des soins de beauté. Ce produit devrait arriver sur le marché européen d’ici la fin de l’année.

Pour le maquillage, le « miroir magique » de Bourjois permet aux clientes d’essayer la gamme de rouge à lèvres de la marque sans même entrer en contact avec le produit : il suffit d’approcher le tube pour que la couleur soit appliquée virtuellement. Des miroirs connectés similaires existent également dans le secteur capillaire pour évaluer à l’avance l’effet d’une coloration – une manière d’éviter les déconvenues et de fidéliser la clientèle.

Pour découvrir plus d'innovations, rendez-vous sur HOW


HOW, c’est le média qui donne la parole aux experts et expertes de l’innovation.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.