Pourquoi ces trois émojis ont affolé la communauté tech sur Twitter

Un groupe de jeunes salariés américains de la tech a créé un buzz autour d’une fausse application baptisée 👁👄👁. Une blague virale qui s'est transformée en message politique. Le tout en 48 heures.  

Une bouche entourée de deux yeux ébahis. Il n’en a pas fallu plus pour intriguer la communauté tech pendant quelques jours. Jeudi 25 et vendredi 26 juin, plusieurs milliers de personnes ont partagé sur Twitter la combinaison d’émojis 👁👄👁  suivie de la phrase « It Is What It Is ».

Cette étrange tendance a été initiée par le site https://👁👄👁.fm et son compte Twitter associé @itiseyemoutheye. Sur ces derniers, les curieux sont invités à donner leur adresse mail, ajouter 👁👄👁  à leur nom Twitter et partager l’URL du site sur le réseau social. 

Une application inexistante qui devient virale

D’après quelques captures d’écran et commentaires énigmatiques de soi-disant heureux premiers utilisateurs, 👁👄👁  serait une application. Une sorte de réseau social vocal sur lequel il est possible de créer des comptes éphémères... Plus d’informations seront annoncées le vendredi 26 juin à 19h, promet le site web. Des invitations en quantité limitée pour faire partie des premiers utilisateurs leur sont promises. Tous les twittos réclamant plus d’infos sur la nature de l’application, se voient répondre un laconique « It Is What It Is ».

Résultat : 20 000 personnes laissent leur adresse mail en deux jours. Le site se retrouve numéro 1 des produits les plus recherchés par Product Hunt. Et des médias sérieux comme The Independant et Forbes s’intéressent au phénomène.

Des emojis pour représenter la stupeur

L'appli attise la curiosité car elle reprend deux tendances populaires de TikTok. Les emojis 👁👄👁, utilisés pour montrer un mélange d’étonnement et de stupeur, voire de malaise. Et la phrase « It Is What It Is », qui est un mème parti d’une vidéo YouTube, et repris comme base pour lip sync (ou playback) par des utilisateurs de TikTok.

Ajoutez à ces références une communication énigmatique, la rumeur d’un nouveau réseau social réservé aux initiés et vous obtenez une tendance virale.

Une blague pour se moquer des applis ultra-confidentielles...

Vendredi 26 juin, un texte est finalement publié sur le site https://👁👄👁.fm et donne le fin mot de l’histoire : il n’y a pas et n’aura pas d’application. L’équipe derrière ce site web, qui se décrit comme un groupe de jeunes professionnels de la tech, voulait, au départ, simplement s’amuser en reprenant un mème de TikTok. L’idée est aussi de se moquer de la culture du FOMO (la peur de rater quelque chose) dans la tech et de l’engouement artificiel pour certaines applis hyper-confidentielles. À l’image du réseau social ClubHouse, réservé à quelques privilégiés de la Silicon Valley. La blague rappelle celle d’Oobah Butler il y a quelques années. Ce critique gastronomique avait réussi à classer un faux restaurant numéro 1 sur TripAdvisor.

... et défendre la communauté noire

Mais notre histoire d’emojis ne s’arrête pas là. L’équipe de 👁👄👁.fm a voulu utiliser la « hype » créée autour de leur projet pour la bonne cause. Les personnes qui s’intéressent à 👁👄👁  sont invitées à donner à trois associations qui défendent la communauté noire : Loveland Foundation Therapy Fund, The Okra Project, et The Innocence Project. 200 000 dollars ont été déjà récoltés, assure l’équipe. Le site propose désormais des articles de merchandising à l’effigie de l’émoji dont les ventes serviront à soutenir le mouvement Black Lives Matter.

« Nous sommes un groupe diversifié et hétéroclite de jeunes acteurs de la tech fatigués du statu quo de l’industrie technologique, et nous pensons que nous pouvons faire en sorte que l’industrie réfléchisse un peu plus à ses actions. Malgré les appels à l'action (...) la plupart des acteurs du secteur (des équipes aux VC) restent obsédés par les applications sociales confidentielles qui ignorent, voire réduisent au silence, les besoins réels rencontrés par des personnes marginalisées partout dans le monde, et excluent ces gens des processus de conception. En tant qu'industrie, nous devons faire mieux », écrit l’équipe dans sa déclaration. 

Résumons : un mème TikTok devenu une blague virale sur Twitter, qui se sert du buzz autour des applis confidentielles pour lever des fonds contre le racisme. Génial ou infernal ? À vous d'en juger. Mais c'est en tout cas très 2020, comme le souligne The Verge.

À lire aussi

Ce site utilise Google Analytics.