habillage
premium 1
premium 2
actu_27210_vignette_alaune

Les Napoléons : hybridation, accélérateur et progrès

Le 15 oct. 2015

A l'occasion de la prochaine session d'été des Napoléons à Arles, dont L'ADN est partenaire, nous avons rencontré Mondher Abdennadher et Olivier Moulierac. Immersion au sein d'un « Innovative Communications Network ».

Début 2014, Mondher Abdennadher et Olivier Moulierac ont lancé le premier réseau social, BtoB, numérique (lesnapoleons.com) et physique (Innovative Communications Summit Janvier 2015-Val d’Isere), dédié à l’innovation dans les Industries des Communications.

Le projet repose sur la force de leurs convictions : si les capacités d’innovation de la France sont réelles, elles ont besoin de se nourrir d’une dynamique d’échanges, de partage, en hybridant les points de vue et les compétences. Créer de la valeur ne peut plus s’envisager de manière autarcique. La valeur se crée dans la collaboration en croisant une multitude de moyens, d’expertises, de technologies.co

 

Mais « les organisations ne permettent pas assez cette hybridation ». Les Napoléons proposent de favoriser cette dynamique par le biais d’une communauté d’acteurs impliqués qui se retrouvent soit au travers d’outils numériques, soit lors d’événements physiques. Un networking engagé pour que les idées circulent, trouvent éventuellement des financements et créent de la croissance.

Les Napoléons défendent une certaine vision du progrès : « Notre vocation est de travailler sur une innovation orientée vers l'humain. On ne s’adresse plus seulement à un consommateur, à un client, à un prospect, mais à un citoyen. » Et cette conception qui constitue le motto des Napoléons pourrait aussi constituer le socle d’une innovation à la française.

 

Hybridation, accélérateur, et progrès sont donc les trois éléments qui ont sous-tendu à la création de cet « Innovative Communications Network » : un réseau social qui réunit à date un millier de professionnels  des techno, telcos, médias, marketing, mobilité, contenus, entrepreneurs, artistes, start-up…

 

In real life, les Napoléons proposent de prolonger l’expérience. Après l’édition de Val d’Isère de cet hivers, les Napoléons s’apprêtent à réitérer l’aventure du 22 au 25 juillet à Arles.

 

Le format de l’évènement ? Un mélange rythmé de conférences, workshops, lunch & learn, des déjeuners où les participants peuvent échanger en très petite communauté avec les speakers. Le choix de la ville d’Arles fait partie intégrante du projet. La ville et ses rencontres photographiques favorisent des temps  d’échanges d’autant plus riches qu’ils restent informels lors des après-midi laissés libres… « parce que la visite d’expositions peut être aussi bénéfique qu’une réunion dans des tours de la Défense et permet tout autant d’initier du business. »

La ligne éditoriale de cette édition sera directement inspirée par les lieux : l’impact des technologies sur le monde des arts et de la culture. Si Val d’Isère était plus global business, Arles permettra de faire ressortir la dimension engagée presque humaniste, ancrée dans la culture. Arles avec ses rencontres, le MOPA, les éditions Acte-Sud, le projet de la fondation Luma avec Franck Gehry … est un véritable « laboratoire où on voit concrètement l’impact des technologies sur le monde de la culture ».

 

On travaillera donc sur les nouvelles formes d’écritures et l’impact des technologies et de l’innovation sur les relations homme/homme, sur les relations homme/machine et jusqu’aux valeurs du transhumanisme, mais aussi sur les liens entre l’homme et son environnement, les infrastructures ou les institutions ?...

 

Ces questions abordées sous le regard millénaire du Théâtre Antique et du Cloître Saint-Trophime devraient résonner avec d’autant plus de force.

 

Ils seront à Arles : Jörgen Nordin, Head of International Partner & Product Development; Jawbone, Sébastien Kopp, Co-founder, Veja; David Gram, Marketing Director, The Lego Group; Marie-Laure Sauty de Chalon, CEO, aufeminin.com; Jacques Bled, Producteurs des « Minions »; Julien Deparis, Directeur de MOPA; Sam Strourdze pour Les Rencontres Photographiques d’Arles...

 

Pour voir le programme détaillé, cliquez ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.