Buddy Robot connecté

Ces robots connectés qui s’occuperont de nos enfants

Avec 18h39

La famille s’agrandit ! L’arrivée de robots compagnons dans les foyers pourrait bien influencer la façon dont nous distribuons les rôles au sein de la cellule familiale.

Comme les équipes du film Wall-E avaient travaillé l’expression faciale de leur petit robot animé éponyme pour lui conférer plus de douceur et d’empathie, la société Blue Frog Robotics travaille actuellement au lancement de son nouveau « bébé »  : découvrez Buddy, petit robot aux grands yeux et à l’humanité troublante.

Buddy: The companion robot accessible to everyone, by Blue Frog Robotics

Prévues pour cet été, les premières livraisons de ce petit robot à roulettes pourraient ravir certains parents. À l’heure du coucher (comptines et histoires avant de dormir, brossage de dent) comme en journée (révisions, devoirs, cache-cache…), Buddy a de quoi devenir la gouvernante connectée rêvée. Mais ce n’est pas le seul ! On voit déjà poindre à l’horizon d’autres « doudous » à roulettes censés intégrer la cellule familiale mais aussi les écoles, à l’instar de Kuri ou Zenbo qui promettent ce même type d’activités éducatives.

« Notre positionnement est de faciliter les relations entre les hommes et les machines en passant par l’empathie et par un lien émotionnel » , explique Rodolphe Hasselvander, PDG et cofondateur de Blue Frog Robotics. « On aura tendance à projeter sur lui quelque chose de vivant » , poursuit-il.

Une façon de voir les choses à laquelle le psychiatre Serge Tisseron réagissait et s'opposait lors d’une entrevue avec Le Nouvel Observateur : « Jamais mon robot ne m’aimera, et le jour où j’aurai l’impression que mon robot a des sentiments pour moi (...), j’aurai un sérieux problème. Je serai prisonnier d’une illusion » , expliquait-il.

Pour en savoir plus sur les robots connectés, rendez-vous sur le site de 18h39.


18h39, c’est chaque jour un concentré d’idées et d’ingéniosité pour réveiller votre maison.

C’est inspirant, c’est stimulant et c’est dès maintenant.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

  1. chimère dit :

    better sometimes to live with an illusion but falling down is hard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.