Après les energy drinks, voici les boissons relaxantes

Il y a du nouveau au rayon boisson. Après le règne des boissons énergisantes censées nous donner des ailes ou libérer la bête sauvage qui est nous, place au calme.

Avant même le début de la pandémie, on percevait déjà un vrai problème d’anxiété chez nos ados. Depuis, les études sur les effets néfastes des confinements sur notre santé mentale se succèdent et ils sont plutôt alarmants. Alors par tous les moyens, on essaie de se détendre et les marques de boissons l’ont bien compris.

Le boom des boissons apaisantes

Se désaltérer tout en se relaxant, c’est la promesse ambitieuse de ces marques. Tranquini nous offre un état de « détente positive ». Drank mise sur une « relaxation extrême ». Just Chill entend réduire notre stress et améliorer notre concentration. Et Marley’s Mood joue carrément sur l’image du chanteur Bob Marley pour nous faire comprendre qu’on va passer un bon moment. Même Pepsi s’y met avec la boisson Driftwell – qualifiée d’« eau améliorée » – déjà disponible sur internet et qui devrait rejoindre les rayons des supermarchés américains cette année.

L’obsession du sommeil et CBD

Ces boissons relaxantes profitent évidemment du contexte anxiogène et incertain dans lequel nous vivons. Mais elles surfent également sur deux tendances qui montent depuis des années : la consommation de CBD et notre obsession pour le sommeil. On trouve donc la marque Som Sleep qui nous promet des nuits réparatrices et Recess dont les jolies cannettes aux tons pastel renferment du CBD.

Mais surtout un bon filon marketing

Avec une telle offre, on se voit déjà dire adieu aux insomnies et affronter 2021 plus chill que jamais. Sauf que malheureusement, ces boissons ne tiendraient pas toutes leurs promesses. L’enquête hilarante d’Elizabeth Lopatto pour The Verge montre que les boissons relaxantes tiennent plus du bon filon marketing que du produit qui va (enfin) calmer nos angoisses. Dommage.

À lire aussi

Ce site utilise Google Analytics.