Coronavirus : les masques de Bane en rupture de stock

Puisque les masques deviennent des accessoires comme les autres, pourquoi ne pas porter celui de son super-vilain préféré ?

Encore une histoire de masques en rupture de stock. Sauf que cette fois-ci, il ne s’agit pas de masques médicaux essentiels à la lutte contre le Covid-19 mais de déguisements. En période de pandémie, le super-méchant Bane a un net avantage sur son ennemi Batman : un masque qui lui recouvre le nez et la bouche et non le haut du visage. Ça n’aura pas échappé aux fans de comics qui se sont rués sur les masques disponibles sur les sites de déguisements.

Le boom des masques de déguisement

Aux États-Unis, où des villes comme New-York et Los Angeles imposent le port du masque, l'accessoire facial du personnage incarné par Tom Hardy se vend comme des petits pains. Interrogé par le Hollywood Reporter, David Dejac, porte-parole de Costume.com, explique que les ventes de masques pour adultes ont bondi en avril et mai 2020. Une situation inédite pour le site de déguisement qui est plutôt habitué à un boom des ventes en octobre, Halloween oblige. Cet intérêt grandissant pour l’accessoire du super-vilain de DC Comics – dont le masque est légèrement plus agréable à porter en période estivale que celui de Dark Vador – a conduit à une rupture de stock sur le site au début du mois de mai.

Sur Etsy, on constate le même engouement pour les masques, en tissu cette fois, qui imitent celui de l’ennemi de Batman. On trouve plus de 158 références de masques « Bane » vendus aux alentours de 20€. Le personnage de The Dark Knight Rises est certainement le plus populaire au rayon masque mais ce n’est pas le seul. David Dejac précise que tous les masques font l’objet d’un intérêt inédit. Ceux à l’effigie de Donald Trump figurent également parmi les plus recherchés.

Même les super-vilains ne sont pas protégés contre le Covid-19

La tendance a de quoi étonner ou faire sourire mais malheureusement un costume de super-héros ne protège pas mieux contre le virus. Au contraire, l’armée américaine s’est même sentie obligée de rappeler avec humour que les masques de déguisements, du Père Noël à Hannibal Lecter, ne sont pas efficaces contre le coronavirus. Pour faire dans l’originalité, il vaut donc mieux se tourner vers ces masques du futur bourrés de Tech, voire enfiler son plus beau masque de plongée Decathlon pour les plus résistants au ridicule.

À lire aussi

Ce site utilise Google Analytics.