habillage
premium1
Une scène de Transformers 2

Objets connectés : 7 astuces pour les sécuriser

18h39
Le 10 oct. 2017

Censés faciliter le quotidien, les objets connectés inquiètent : sont-ils vraiment capables de protéger nos données ? 18h39 nous livre quelques conseils pour les protéger des pirates.

La cybersécurité est un enjeu pour les marques, mais aussi évidemment pour les particuliers. Les piratages n’en finissent pas d’affoler la Toile et les consommateurs : alors, est-on prêts à passer au thermostat ou à l’ampoule connectée ?
« Sécuriser ses objets connectés est une habitude à prendre, car aujourd’hui, si nous avons 3 ou 4 objets connectés chez nous, on en aura 10 fois plus d’ici quelques années », explique François-Xavier Jeuland, fondateur de la Fédération Française de Domotique. Il existe ainsi quelques bonnes pratiques à adopter :

  1. S’équiper avec des marques reconnues, « mieux armées pour arrêter les virus » selon Fabrice Neuman, auteur du Guide pratique de la maison connectée
  2. Faire des mises à jour régulières de ses logiciels : si certaines sont automatiques, d’autres demandent une action de l’utilisateur
  3. Changer le mot de passe par défaut de l’objet connecté. Comme pour les autres, plus il y a de caractères, mieux c’est
  4. Utiliser un routeur pour sécuriser sa connexion internet. « Les box internet des opérateurs sont souvent de mauvaise qualité en termes de sécurité », considère François-Xavier Jeuland
  5. Adopter Bitdefender Box, un boîtier connecté au réseau internet qui analyse les signes d’activités malveillantes
  6. Utiliser un VPN (Virtual Private Network) pour se connecter depuis un wifi public, ou privilégier le réseau 3G
  7. Faire appel à un professionnel de la domotique pour installer, configurer et sécuriser vos objets connectés
Pour en savoir plus sur chacune de ces habitudes à adopter, rendez-vous sur le site de 18h39.


18h39, c’est chaque jour un concentré d’idées et d’ingéniosité pour réveiller votre maison.

C’est inspirant, c’est stimulant et c’est dès maintenant.

18h39 - Le 10 oct. 2017
À lire aussi