habillage
Lingettes

Vivre sans papier toilette, une vraie possibilité

Le 3 oct. 2017

Depuis plus d’un mois, Marie, Gérome et leurs enfants utilisent uniquement des lingettes lavables.

Sept personnes dans une même maison, et pas un seul rouleau de papier toilette à l’horizon. Depuis un mois et demi, la famille de Gérome et Marie est passée aux lingettes lavables. Pour éviter de générer une quantité invraisemblable de déchets, toute la famille est passée aux lingettes. À la place du classique rouleau, deux petites corbeilles trônent fièrement à côté des toilettes : l’une pour les lingettes propres, et l’autre pour celles qui sont sales. Tous les soirs, tout ce qui est sale se retrouve au lave-linge.

Pour les cinq enfants de la famille, le choix s’est imposé avec la décision parentale. Malgré tout, l’ambiance semble au beau-fixe : « Moi, ça me va ! » assure Chloé, 16 ans. Pour faciliter la transition, Eloïse a trouvé sa technique : « je plie les lingettes en 4 comme je le faisais avant avec le papier toilette. Si je ne le fais pas, ça me perturbe ».

Le plus gros trouble engendré par ce changement, vient simplement des habitudes : « C’est bizarre de ne pas jeter ». Pour Gérome, cela vient du fait qu’une fois la chasse d’eau tirée : « Le déchet n’existe plus, donc on s’en fout royalement ». Avec les lingettes, c’est différent.

Les déchets ne disparaissent pas de la surface de la Terre. Ce constat, bien que déstabilisant, est nécessaire dans l’optique du sans déchet.

Lingettes

Des couches lavables au sans papier

Pour les parents, le zéro déchet est le fruit d’une longue réflexion. À la naissance de leur 2ème enfant, le couple décide de passer aux couches lavables, moins coûteuses. De fil en aiguille, ils passent aux lingettes lavables pour prendre soin du postérieur de leur bébé. « On se disait, pourquoi on lave les fesses de notre enfant avec du lavable alors qu’on utilise du jetable pour nous », « la question était déjà là » raconte Marie.

Le papier toilette représente un gaspillage énorme, elle rappelle les chiffres : 270 000 arbres sont utilisés chaque jour à la production du PQ (chiffre issu d’une enquête WWF de 2006).

14 ans plus tard, le couple a passé le cap.

Sur le chemin de la Smart City et de l'éco responsabilité, le zéro déchet est un réel objectif qui passe par l'évolution des mentalités. La famille de Marie et Gérome ont sauté le pas et, jusqu'ici, ils n'en tirent que du positif.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur 18H39


18h39, c’est chaque jour un concentré d’idées et d’ingéniosité pour réveiller votre maison.

C’est inspirant, c’est stimulant et c’est dès maintenant.

Yan Peirolo - Le 3 oct. 2017
À lire aussi
premium2
premium2