habillage
premium1
Kevin Spacey souriant

Les équipes de Netflix scrutent ce que vous regardez, et ça les fait bien marrer

Le 13 déc. 2017

Pour annoncer ses chiffres annuels, Netflix a tenté de faire de l’humour sur Twitter. Mais en 2017, montrer à ses users qu'on a accès à leurs données ne les fait plus rire.

Tous les ans, Netflix partage quelques chiffres et fun facts via un communiqué de presse. En 2017, on apprend par exemple qu’un utilisateur en antarctique a regardé toute une saison de Shameless en 24 heures. Dans sa communication de fin d’année, la plateforme de streaming s’est essayée à l’humour avec un tweet qui pourrait bien se retourner contre elle :

« Aux 53 personnes qui ont regardé A Christmas Prince tous les jours depuis 18 jours : qui vous a fait du mal ? »

Si certains tweetos ont trouvé la vanne plutôt rigolote, elle rappelle que Netflix dissèque TOUT ce que vous regardez.

Alors oui, ce que fait le site est totalement légal : cela fait même partie des conditions générales (que tout le monde passe évidemment au peigne fin) et du fonctionnement général de la plateforme. C’est en analysant les habitudes et les goûts des utilisateurs que Netflix a déterminé qu’une association entre David Fincher et Kevin Spacey serait un succès : House of Cards était née. De plus, grâce au machine learning, des contenus adaptés aux préférences de chacun sont aussi mis en avant en fonction du compte : quand l’un se verra proposé le dernier épisode de Peppa Pig, l’autre aura peut-être Mindhunter, Mean Streets ou Peaky Blinders.

Bon... c'est clair que les conséquences ne sont pas toutes désagréables. Mais de là à se moquer des goûts cinématographiques de ses clients… faut peut être pas pousser.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.