premium 1

USA : + 25 % des investissements publicitaires en ligne premier trimestre 2010

Le 14 juin 2011

Une étude menée par The Rubicon Project au cours du premier trimestre 2010 indique une hausse annuelle de 25 % des investissements publicitaires en ligne.

De plus en plus fréquent, le « malvertising » menace l'intégrité des marques, le chiffre d'affaires des éditeurs et la sécurité des internautes

the Rubicon Project, le spécialiste de l'optimisation des revenus publicitaires sur Internet, présente les résultats de la neuvième vague de son étude sur le marché de la publicité en ligne (Online Advertising Market Report). Réalisée au cours du premier trimestre 2010, cette étude apporte un éclairage unique sur les dernières évolutions et tendances, mais aussi sur l'avenir du marché de la publicité numérique.

Le rapport de l'étude présente la dernière mise à jour du Rubicon 20 Index. Ce dernier évalue 20 sites Internet figurant parmi les plus fréquentés, sur différents critères de performance (CPM, chiffre d'affaires, trafic, etc.). Le Rubicon 20 Index indique tout d'abord une augmentation moyenne de 25 % du CPM par rapport au premier trimestre 2009. Ensuite, à la fin du premier trimestre 2010, l'Index fait apparaître des résultats particulièrement élevés et supérieurs à la quasi-totalité des résultats observés en 2009.

« Tout ce que nous avons pu observer depuis janvier indique que l'année 2010 sera marquée par une solide croissance du marché de la publicité en ligne et par plus d'innovation. Notre indicateur montre que le volume moyen d'investissements au mois de mars était supérieur de 38 % à celui de janvier 2010 », explique Craig Roah, fondateur et directeur des opérations du Rubicon Project.  « L'enjeu n'est plus de démontrer la valeur ajoutée des publicités en ligne. Il s'agit désormais d'en assurer l'efficacité et la sécurité pour que les éditeurs puissent conclure des transactions avec le plus grand nombre d'annonceurs et, ce faisant, monétiser leurs espaces au mieux. C'est avec cet objectif en tête que nous allons poursuivre nos efforts pour développer et proposer à tous les acteurs du numérique - et plus particulièrement aux éditeurs de contenu - une technologie leur permettant d'accroître leurs revenus encore plus rapidement. »

Parmi les autres tendances et prévisions mises en évidence par l'étude, on peut notamment citer les suivantes :

- la relance par Google de DART for Publishers (DFP) - l'intégration forcée d'AdExchange  à Dart for publishers(DFP) - et son impact sur le marché ;

- les éditeurs voient dans le ciblage d'audience une approche efficace pour susciter de nouveau l'intérêt des annonceurs, les encourager au « réachat » et se créer ainsi des sources de revenus récurrents ;  

- la nécessité de développer une technologie permettant aux éditeurs de gérer l'ensemble des risques associés aux enchères en temps réel (RTB), à l'heure où le RTB commence à jouer un rôle moteur sur le marché de la publicité en ligne ;  

- le regain d'intérêt de la publicité en libre-service auprès des éditeurs, et plus particulièrement lorsque le marché local gagne en maturité ;  

-  l'augmentation des risques de sécurité induits par les logiciels malveillants ou le « malvertising » - d'où la nécessité d'intensifier les efforts d'innovation technologique et d'automatisation pour protéger les internautes et les annonceurs contre ces attaques, et prévenir toute perte directe de chiffre d'affaires pour les éditeurs ;

 

- la loi votée par le Congrès américain - sur proposition de l'élu républicain Rick Boucher - sur la protection des données privées devrait encourager les professionnels du secteur à poursuivre leurs discussions sur les obligations imputables aux annonceurs et aux éditeurs.  

Dans le rapport de la dernière vague d'étude, plusieurs décideurs donnent également leur vision du marché : Jay Sears, directeur général GM of ADSDAQ (ContextWeb) ; Andy McLennan, chargé de l'analyse des espaces chez Time Inc. ; Mark Rose, directeur des ventes interactives chez MediaNews Group ; Patrick Mersinger, directeur interactif de Creative Loafing ; Andy Fisher, vice-président exécutif de Global Data et directeur de l'analyse chez Starcom MediaVest ; Anthony Katsur, directeur général de MediaMath ; et Zach Weinberg, président-fondateur d'Invite Media.

Pour consulter dans leur intégralité les résultats de l'étude du premier trimestre 2010, ainsi que les résultats des vagues d'étude précédentes, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.rubiconproject.com/market-intelligence.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.