premium2
actu_1220_vignette

Rôle et image de la publicité.

Le 14 juin 2011

Etude mondiale UDA/FMA/Nielsen.
Le rôle de la publicité plébiscité, mais bien plus en Amérique du Nord et dans les pays émergents qu'en Europe.
L'Union des annonceurs (UDA) et la Fédération mondiale des annonceurs (FMA) publient l'étude menée en partenariat avec Nielsen Online au niveau mondial sur le rôle et l'image de la publicité.

 

Evaluer le rôle de la publicité
Facteur de croissance économique, financement des médias, partie prenante de l'information en général et du choix des consommateurs en particulier : cette étude mesure ainsi le degré d'agrément de plus de 25 000 personnes interrogées dans le monde entier sur le rôle de la publicité dans l'économie et la société.

 

Une unanimité globale qui cache des disparités régionales
Les résultats montrent, tous pays confondus, une attitude très positive du public (plus de 65 % sur l'ensemble des critères), en particulier sur les aspects économiques. Les habitants de l'Amérique du Nord (70 %) et massivement (près de 80 %) ceux des régions en développement (Inde, Chine, Brésil, etc.) jugent globalement que la publicité joue un rôle largement positif. Ceux de l'Europe de l'Ouest portent également un jugement positif mais dans une moindre mesure (58 % positifs vs 33 % négatifs). Quant au public français (50 % vs 38 %), sur la plupart des critères il est plutôt moins favorable à la publicité que celui des autres pays européens.

81 % des consommateurs reconnaissent à la publicité un rôle majeur de soutien financier "au sport et à la culture" et 80 % d'entre eux "à la création d'emplois".

 

Des lignes de fracture entre l'Europe de l'Ouest et le reste du monde
Si 63 % des personnes interrogées au plan mondial font crédit à la publicité pour sa capacité à les informer sur les sujets de société, en revanche 48 % des Européens lui dénient ce rôle. Pour 66 % des interviewés, la publicité est aussi un divertissement, ce que contestent les Européens, qui sont 46 % à affirmer le contraire.
La publicité contribue-t-elle à maintenir des prix bas ? 73 % des Américains et 64 % des Chinois le pensent, alors que les Italiens et les Allemands sont seulement 55 % à partager cet avis, les Français 56 %.

 

Gérard Noël, vice-président directeur général de l'Union des annonceurs, a déclaré au vu de ces résultats :
"Même si cette étude confirme en grande partie ce que nous savions déjà quant aux réticences des Français à l'égard de la publicité, cette étude a le grand mérite de mettre en évidence l'exception européenne d'une part et, d'autre part, tous pays confondus, la bonne reconnaissance des apports de la publicité à l'économie. C'est évidemment essentiel puisque, comme l'a démontré la thèse de doctorat soutenue à l'université Paris-Dauphine à l'initiative de l'Union des annonceurs, publicité et croissance économique sont étroitement liées."

 

L'étude en bref
Cette enquête, la première réalisée dans le monde, a été effectuée par Nielsen Online, auprès de 25 420 personnes dans 50 pays, en mai 2009, pour recueillir leur appréciation sur 8 arguments mettant en avant le rôle de la publicité. Les 8 critères évalués sont les suivants : la publicité joue un rôle clé dans le financement des événements sportifs, des expositions et événements culturels, elle contribue à créer des emplois, elle stimule la croissance économique, elle stimule la concurrence et contribue de ce fait à des prix bas, elle aide le consommateur à mieux choisir, elle finance des contenus gratuits ou à coûts réduits, elle distrait, elle apporte une information utile sur les grands sujets de société...

 

L'ensemble des résultats détaillés sont disponibles sur le site de l'Union des annonceurs : www.uda.fr

 

 

 

 

L'ADN - Le 14 juin 2011
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.