habillage
premium1
premium1
actu_19269_vignette

Publicité native:les Français likent !

Le 26 nov. 2013

Les Français plébiscitent la publicité Native...

Les Français plébiscitent la publicité Native, jugée mieux intégrée, plus moderne, plus intéressante, que la classique. Adyoulike dévoile les résultats d'une étude comparative sur le sujet.
Totalement intégrées au contenu éditorial et surtout plus discrètes, les publicités Natives apparaissent plus performantes que les publicités classiques. Pour la majorité des français, pour qu’une publicité fonctionne, elle doit mieux s’intégrer à son environnement (sur la forme pour 53% et sur le fond pour plus de 63%): par son contenu, la publicité doit rappeler le thème de la page visitée (61%). Par son graphisme, elle doit également se confondre dans l’apparence du site Internet (53%). Ces chiffres montent encore plus lorsqu’il s’agit de moins de 35 ans (75% et 65%), ainsi que par les habitants de l’agglomération parisienne (69% et 57%).

 

Afin d’évaluer le potentiel des publicités Natives, l’Ifop et Adyoulike ont imaginé un scénario permettant de tester la reconnaissance et l’adhésion à ce nouveau type de publicités : Une page web fournie par Adyoulike a été divisée en 25 champs différents. Parmi ces champs 2 correspondent à une publicité classique, 2 à une publicité Native et les 21 autres champs correspondent à un autre type de contenu. Les interviewés ont été invités à cliquer sur chaque champ qu’ils identifiaient comme de la publicité.

 

 

Voilà les principaux enseignements :

Les Français, familiers des publicités sous toutes leurs formes, ont en majorité repéré au moins l’une de celles présentes sur la page test (82%). Les publicités classiques sont facilement identifiables : 77% de la population en ont repéré au moins une. En revanche, les publicités Natives, mieux intégrées dans leur environnement et donc plus discrètes, sont moins assimilées à des publicités : seules 29% des personnes interrogées les ont identifiées comme telles.

 

Après présentation des publicités Natives et classiques sur la page précédemment soumise, les Français affichent clairement leur préférence pour les premières. Selon eux, ces publicités sont mieux intégrées au site Internet (75%, soit 14 points d’écart par rapport aux publicités classiques), sont plus susceptibles de provoquer un clic (42%, soit 13 points d’écart) et plus intéressantes (40%, c’est-à-dire 11 points d’écart). 

Dans le détail, les jeunes de moins de 25 ans apparaissent encore plus sensibles aux publicités Natives : ils les jugent systématiquement de manière plus positive que le reste de la population (entre 5 et 10 points d’écart). Même si une minorité de cadres supérieurs indique être intéressée par ces publicités (34%), en majorité cette population considère que les Native ads sont bien intégrées (88%) et 46% cliqueraient dessus.

 

44% des personnes interrogées cliqueraient plus facilement sur une publicité Native que sur une bannière publicitaire. Une proportion similaire de la population (42%) indique qu’elle passerait plus de temps à lire ou regarder une publicité Native qu’une bannière publicitaire.

 

Les jeunes de moins de 25 ans ainsi que les cadres supérieurs constituent le meilleur public pour ce type de publicités : ils cliqueraient plus facilement dessus (respectivement 52% et 50%) et passeraient plus de temps à les lire (55% et 51%).

 

Pour les français, par rapport à une bannière classique de publicité, une publicité au format Native Advertising est jugée mieux intégrée (+ 23%), provoque plus de clic (+45%) et est plus intéressante (+ 38%).

 

La publicité Native revêt bien plus d’avantages que la publicité classique, qui systématiquement reçoit des jugements plus négatifs (étude Adyoulike/Ifop de mai 2013 sur les français et la publicité en ligne).

Elle est majoritairement jugée plus moderne (58%) et elle capte plus l’attention (35%)

Elle établit davantage une relation de proximité (34%, +19 points) et donne une bonne image (34%, +14 points).

Elles apparaissent plus intéressantes (36%, +20%) et plus esthétiques (34%, +8 points) et donc donnent plus envie de cliquer dessus (38%, +21 points) et de les partager (34%, +19 points). Enfin, le bénéfice pour le produit est également meilleur dans le cas d’une publicité Native que dans celui d’une publicité classique : elles donnent plus envie de s’intéresser au produit (39%, soit +19 points) et de l’acheter (26%, +17 points).

 

« Il apparait clairement maintenant que le Native Advertising est le format de publicité en ligne le mieux adapté à l’évolution des comportements des internautes français. Plus respectueuses, elles sont aussi beaucoup plus appréciées et apportent une vrai valeur ajoutée pour les marques » explique Julien Verdier, CEO de Adyoulike.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.