premium
premium

One : nouvelle mesure d'audience pour la Presse

Le 14 juin 2011

 

Le 20 décembre dernier, toutes les familles de presse ont décidé à l’unanimité de renouveler la mesure d’audience de leur média.

Presse magazine et quotidienne, nationale et régionale, payante et gratuite, toutes les familles de presse d’information mais aussi les annonceurs et les agences médias, réunies au sein de l’Assemblée des Associés d’AudiPresse ont décidé de lancer l’étude ONE.

Etude unique de référence qui réunira la mesure de toutes les lectures de toutes les formes de presse grand public.

 

Pour cette nouvelle étude, la taille d'échantillon sera plus importante:  35 000 interviews nationales annuelles + 15 000 interviews départementales, permettant la fiabilité des résultats, la possibilité d’accueillir plus de titres, dont des titres à audience plus fine, et la possibilité pour les titres locaux de disposer de leur audience par département. 

Plus de 200 titres nationaux de toute périodicité seront étudiés, celles de  tous les quotidiens régionaux et celles des hebdomadaires locaux. Au final, c’est plus de 500 logos de marques de presse qui seront intégrés dans l’étude.

 

Coté méthodologie, aussi la disruption est forte : le recrutement se fait principalement par téléphone, meilleur argument pour une dispersion parfaite des interviewés. Et le recueil national des audiences utilisera Internet dans 80% des cas. L’interviewé recevra son lien internet avec un questionnaire 100%  personnalisé, avant même la fin du recrutement téléphonique, et cela de façon totalement automatisée.

 

L’étude ONE mesurera les lectures numériques de la presse : habitudes de fréquentations des sites d’informations, consultation des sites mobiles, utilisations des  applications sur les tablets  de type IPAD seront décryptées.

 

La réalisation de l’étude a été confiée à Ipsos en lead institute qui réalisera le terrain en partage avec TNS Sofrès.  Les premiers résultats portant sur la totalité des interviews sortiront dans un an. Puis avec la puissance de la base de données, ce seront des résultats plus fréquents dont bénéficieront les éditeurs et tout le marché publicitaire.

 

L'ADN - Le 14 juin 2011
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.