premium1
premium1
airbnb

Airbnb crée son immeuble à partager

Le 13 oct. 2017

Baptisé « Niido », il permettra aux locataires de partager les revenus avec les propriétaires.

Jusqu’à présent, la promesse d’Airbnb était simple : permettre aux propriétaires de « louer » leur logement sur la plateforme, pour des courtes durées, et proposer aux voyageurs une alternative, parfois moins chère, aux hôtels.

Avec le temps, le discours s’est étoffé – et, disons-le, plutôt complexifié.

En témoignent l’offre « Trips », qui concurrence directement les voyagistes, et plus récemment l’annonce de la création de Niido.

Niido, c’est un immeuble brandé Airbnb, construit en partenariat avec le promoteur immobilier Newgard Development Group.

Et l’idée pourrait profondément révolutionner le principe même de la plateforme.

Ici, les locataires signent des baux d’une durée d’un an auprès de leurs propriétaires, avec la possibilité de proposer leur logement sur la plateforme 180 jours. Plus besoin d’être propriétaire, donc, pour jouir des services d’Airbnb.

Les membres font partie d’un programme spécialisé, « Friendly Buildings », au sein duquel les hôtes, qui sont locataires à l’année, et leurs propriétaires partagent les revenus liés à la mise en partage sur Airbnb.

Les locataires ont ainsi accès à une nouvelle application, entièrement intégrée.

Petit bonus : ils n’auront pas besoin d’être sur place pour accueillir les voyageurs, un service de « MasterHost » étant garanti. Pour chaque propriété, un responsable chargé d’accueillir les invités, d’assurer le nettoyage et le changement de draps. Mais pas que ! Véritable majordome, il sera à disposition des voyageurs pour tout problème, question ou désagrément pendant le séjour.

Un peu comme un manager d’hôtel, finalement…

« Ce partenariat montre que les propriétaires, les promoteurs et Airbnb peuvent travailler ensemble pour créer de la valeur pour tous et mieux servir les locataires », a déclaré Jaja Jackson, Directeur de Global Multifamily Housing Partnerships chez Airbnb.

Coté Newgard, le CEO Harvey Hernandez espère que ce modèle pourra définir une nouvelle norme. « Niido supprime les barrières en encourageant le partage ».

Pour l’heure, aucune information n’est communiquée sur le prix des appartements, ni celui des loyers. Sera-t-il « encadré » par Airbnb ? Par Newgard ? Ou défini au loisir des propriétaires ?

Par ailleurs, si Airbnb et Newgard présentent le projet comme un moyen d’aider financièrement les locataires, d’autres voient Niido comme un moyen de contrer les plaintes engendrées par le service. En ligne de mire : les désagréments pour l’entourage des hôtes. Voyageurs bruyants ou peu respectueux des règles de la vie en communauté, fêtards intempestifs et parfois peu familiers de l’usage des poubelles…

Ici, les règles sont claires : vous êtes locataire (ou propriétaire) d’un logement destiné à être partagé avec la communauté.

 

Si l’expérience est réussie, d’autres complexes immobiliers pourraient voir le jour. Question business, le modèle semble difficilement exportable : il pourrait s’apparenter à de la sous-location, ce qui est interdit en France, par exemple. A moins de faire en sorte qu’Airbnb puisse bénéficier d’une règlementation spéciale, il est à parier que Niido ne fera pas de sitôt son nid par ici…

Mélanie Roosen - Le 13 oct. 2017
À lire aussi
premium 2
premium 2