habillage
premium1

MPG Fast :Le 2° trimestre 2010 confirme la progression des Investissements publicitaires

Le 14 juin 2011

Les résultats de l’étude MPG FAST (Groupe Havas Media - marché média 2010 – deuxième trimestre) confirment la tendance à la hausse  amorcée en ce début d’année avec une estimation à  +1.9%,  au deuxième trimestre 2010 du marché publicitaire.

Automobile et alimentation affirment leur rôle de locomotive au deuxième trimestre et soutiennent plus que jamais les investissements. La distribution, toujours très présente, évolue moins vite que le marché.

 Avec environ 30 nouveaux acteurs et des investissements pouvant représenter plus d’un point de croissance supplémentaire sur les trois derniers trimestres, il faudra suivre également de très près l’arrivée sur le marché des paris en ligne dès juin. Les nouveaux entrants vont certainement vouloir très rapidement gagner en notoriété et capter un public au détriment des opérateurs historiques. Avec un planning très serré, la Coupe du Monde de Football peut leur servir de rampe de lancement idéale.

 Il faudra aussi compter sur les partenariats inédits des nouveaux opérateurs avec les médias leaders. Et observer les évolutions possibles vers un nouvel usage des médias, où par exemple, les paris se font en temps réels et directement via la télécommande.

A l’exception de la presse – toujours en demi-teinte – L’ensemble des médias profite de la reprise des investissements publicitaires

 

La télévision : La distribution manifeste un beau retour sur le petit écran, aidée, par un effet de base extrêmement favorable (+ 5, 3% vs. Deuxième trimestre 2009).

L’alimentation, les finances/assurances, l’hygiène/beauté et l’automobile restent quant à eux les secteurs les plus engagés sur le média et ceux dont la progression est la plus forte… Sur ces deux derniers secteurs, les investissements sur les chaînes de la TNT connaitront au deuxième trimestre, une évolution très significative. Mai et en juin seront, à l’occasion de la Coupe du Monde de Football en Afrique du Sud, des périodes encombrées.

Toutefois selon MPG, il faudra attendre pour tirer les conséquences sur la réalité d’une reprise des investissements : en effet, les taux d’annulation ont été à l’image des réservations à l’ouverture de planning : très forts pour certains annonceurs et prévoit  d’ores et déjà qu’il y aura de la place pour de nouveaux arrivants en mai et juin….

 

La Presse : En baisse ininterrompue depuis le début 2007, les investissements en presse sont encore et toujours à la baisse (- 5.2 % vs. Deuxième trimestre 2009)

Après les gros lancements de Grazia, Envy et Be, pas de nouveaux titres moteurs à sortir au deuxième semestre capables d’entrainer le marché à la hausse.

La presse quotidienne – et notamment gratuite (la seule à connaître un encombrement) – semble néanmoins faire figure d’exception en connaissant une belle envolée grâce à un engagement massif des Telecoms, des produits financiers et de l’alimentation.

 

Le Digital : Avec une estimation à + 13.6%, les investissements online continueront à progresser au deuxième semestre selon MPG Fast. Le search résistera mieux que le display (dont les investissements resteront constants), les formats vidéos, plus qualitatifs et plus impactants, bénéficient de l’évolution du mix digital.

 La catch-up TV séduit (forte demande sur les sites de télévision de rattrapage) et les sites vidéos (youtube, dailymotion, et même allociné) offrent l’écrin qui valorise le mieux les campagnes des annonceurs. Il est vrai que le format vidéo – par sa parenté immédiate avec la TV - rassure les annonceurs peu habitués au format digital. Cet engouement des formats vidéo présage une complémentarité de couverture et une synergie entre les écrans (TV, Web, Mobile…) qui annonce peut-être une redistribution des investissement. A noter que pour la première fois, l’automobile est devenue leader sur le digital en devançant les établissements financiers et les telecoms.

 

Publicité extérieure : L’ensemble du média restera stable au deuxième trimestre(+ 1.7% vs deuxième trimestre 2009), l’essentiel des réajustements des tarifs nets ayant été opérés l’année dernière. La distribution et l’automobile continuent à soutenir les résultats du secteur.

 

Radio : Selon MPG Fast , il y aura une lègere progression des investissements radio (+ 3.1%) mais à mettre en regard avec un deuxième trimestre 2009 désastreux (-14%), le média connaît une éclaircie timide certes (d’autant plus que cette hausse est en partie due à un effet mécanique résultant du resserrement des taux de négociations) mais donne de vrais signes d’espoirs. Les généralistes résistent bien – notamment grâce à un engagement fort de la distribution. Certains acteurs principaux des Telecom marquent un certain recul, la grande distribution est en baisse.

 

MPG FAST (Forecasting Analysis on Short Term) existe depuis 2005, c’est un modèle de prévision unique des investissements publicitaires en NET chaque trimestre. Le modèle MPG Fast repose sur : l’analyse des historiques marchés (pige brute par segment media), une estimation des dépenses nettes, l’analyse du contexte économique (croissance, consommation, investissements par secteurs…), la prise en compte dynamique des perspectives d’investissement des annonceurs du portefeuille MPG, l’opinion d’un panel d’experts MPG. MPG FAST est un outil propriétaire de Havas Media France.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.