habillage
premium1
premium1
actu_16531_vignette_alaune

Liberté de surfer au bureau

Le 22 mars 2013

40% des jeunes de 25-30 ans réfléchiraient à deux fois avant de travailler pour une entreprise qui leur refuserait l’accès aux réseaux sociaux sur leurs propres outils, selon une étude Kaspersky Lab / Opinion Way

Les résultats de l'étude Kaspersky Lab / Opinion Way révèlent que ces profils issus de la génération Y sont de plus en plus exigeants en terme de matériel et d'usages informatiques. Ils souhaitent en effet disposer d'outils performants, et pouvoir s'en servir notamment pour accéder aux réseaux sociaux. Il s’agit pour eux de conditions importantes pour intégrer une entreprise. En effet, près d'un jeune sur deux considère ces derniers comme des outils de travail à part entière. Parmi les cadres et professions intellectuelles supérieures, ce chiffre est encore plus important que pour les autres catégories socioprofessionnelles d'actifs : ils sont plus de 50% à leur accorder ce statut. Ce faisant, ils compliquent la tâche des entreprises qui souhaitent rester attractives pour les jeunes actifs tout en protégeant leurs données et s’assurer d’une bonne hygiène en matière de sécurité informatique, précise le communiqué.

23% seraient tentés de refuser de travailler avec des outils informatiques moins performants que ceux qu'ils possèdent à leur domicile, 5% refuseraient tout simplement.

12% des interrogés (soit 1 sur 5) refuseraient de travailler pour un employeur qui les empêcherait d’accéder aux réseaux sociaux depuis leur propre matériel dans le cadre de l'entreprise, 28% seraient très tentés de refuser.

4% refuseraient de travailler pour une entreprise qui ne leur permettrait pas d'accéder aux réseaux sociaux depuis le bureau avec le matériel de l'entreprise, et 16% y penserait à 2 fois avant d’accepter.

L'ADN - Le 22 mars 2013
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.