habillage
premium1
premium1
actu_10484_vignette_alaune

Les français ont toujours le moral en berne

Le 27 sept. 2011

Quand les français ont le moral en berne, ils sont pessimistes, désapprouvent la politique, consomment moins et n'aiment plus la publicité. Les résultats de la 8° édition de l'étude Publicité & Société menée par l’agence Australie avec TNS Sofres montrent comme pour 2010 ce désamour.

En 2010, le moral des Français était déjà en chute,  mais l'année 2012 devrait être différente car la période éléctorale est une période d'espoir. Il semblerait que la pré-période électorale ne ravive pas la note d'espoir attendue. La vie politique ennuie 42% des Français, en 3 ans leur opinion sur les hommes politiques s'est dégradée, 80% des interrogés croient de moins en moins à ce que racontent les hommes et femmes politiques et ne se sentent pas considérés, ni écoutés.

Près de 40% des Français disent vivre difficilement avec leurs revenus actuels (1 764 €). 27% des interrogés se privent en permanence ou souvent pour des raisons financières. Ceux qui vivent difficilement se privent davantage : 49% vs. 27% Alors qu'ils ont autant envie d'acheter : 63% vs. 60%. Et sur les prochains mois, les personnes intérrogées ne se sentent pas davantages optimistes.

Côté publicité, la note se dégrade légèrement vs 2010, elle passe de  4.2/10 à 4/10. La publicité est perçue comme envahissante (81%), banale (66%), agressive (57%) et dangereuse (53%). Elle est considérée comme informative ( 52%), distrayante (46%) et convaincante (43%). Les publiphobes gagnent du terrain, ils représentent 37% des répondants contre 13% de publiphiles... "Selon l'étude Plus que la difficulté de vivre, c'est l'absence d'envie qui explique la publiphobie".

Retrouvez l'intégralité de l'étude  publicitesociete2011.pdf

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.