actu_13872_vignette_alaune

Le tourisme de luxe ne connait pas la crise

Malgré la crise, le nombre de réservations issues de la clientèle européenne augmente de 13% et +14% en valeur.

Selon l’étude réalisée par le pure player Splendia.com certains européens malgré la crise économique partent en vacances, à chaque pays sa méthode. Les Espagnols continuent de réserver des hôtels de luxe pour leurs vacances d’été (+27% en volume) mais favorisent le tourisme domestique (+66% en valeur). Les Allemands et les Anglais dépensent respectivement 82% et 42% de plus qu’en 2012 dans des hôtels de luxe.

Les Français sont moins nombreux à partir (-4%) mais ils dépensent plus lors de chaque réservation (+7%).

L’impact de la crise se ressent en revanche nettement plus sur les Portugais souligne Splendia.com, chez qui les vacances de luxe sont moins démocratisées : ils sont moins à partir mais dépensent beaucoup plus (-24% en volume, +20% en valeur).

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.