habillage
premium1
premium1

LE MARCHE PUBLICITAIRE FRANÇAIS EN 2009

Le 14 juin 2011

Les résultats de l’étude présentée hier soir par l’Irep et France Pub présente une décroissance inédite sur le marché publicitaire français en 2009.

Elle se traduit ainsi par :

•  Une baisse des dépenses de communication des annonceurs de 8,6% par rapport à 2008, soit une perte nette de plus de 2 milliards et demi d’€.

•  Une baisse des recettes des médias de 12,5% par rapport à 2008 soit une perte nette de près de 1,5 milliard d’€.

Ce choc est d’autant plus important que les dépenses de communication avaient déjà perdu 450 millions d’€ en 2008 !

A titre de comparaison, l’année 1993 (année de la loi Sapin et de la décroissance économique) s’était traduite par une baisse de 5% des recettes publicitaires des médias et par une évolution des dépenses de communication des annonceurs de +2%. En 2001, la "bulle Internet" avait provoqué une baisse des recettes de 4,8% et les dépenses des annonceurs diminuaient de 0,2%.

En 2009, comme il est possible de le constater dans les deux tableaux suivants, tous les moyens sont, dans des proportions différentes, touchés par la crise.

Face à ce bilan extrêmement dur, il est toutefois intéressant de constater que, par rapport au premier semestre 2009 (que chacune de nos deux organisations mesure aujourd’hui) où les recettes publicitaires s’effondraient de 18% et les dépenses de communication des annonceurs baissaient de 10%, les résultats au second semestre redressent quelque peu cette situation et laissent peut-être entrevoir une légère amélioration qui pourrait se traduire par une stabilisation en 2010.

 

 

« Source IREP – France Pub 2009 »

 

 

 

 

 

 

« Source IREP – France Pub 2009 »

http://www.irep.asso.fr/

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.